l'inule visqueuse

Plusieurs pièges existent pour la mouche de l'olive. Nous vous invitons à partager vos expériences, trucs, astuces, sur tout ce qui peut piéger la mouche de l'olive et protéger ainsi les olives sans insecticide.
jean paul
Messages : 1
Enregistré le : 10 févr. 2012 15:26

l'inule visqueuse

Messagepar jean paul » 10 févr. 2012 15:37

Je suis membre de l'association Couleur Garance à Lauris.
ci-dessous mon apport à votre forum:
l'inule visqueuse est réputée être un "insecticide végétal" qui combat la Mouche de l'Olive (Bactrocera oleae). C'est une plante relais dont les capitules floraux (inflorescences) sont parasitées par la larve d'une mouche (Myopites stylata) qui provoque des galles sur les inflorescences. La larve de Myopites est à son tour parasitée en automne par un parasitoïde : Eupelmus urozonus 7.
L'été et au début de l'automne, Eupelmus urozonus est plus particulièrement actif sur la Mouche de l'Olive (Bactrocera oleae), de laquelle il est un des plus importants agents biologiques de contrôle, développant 2-3 générations associées à cette espèce. En général, l'activité se développe au détriment de la larve, plus rarement au détriment de la pupe. En automne l'activité d'Eupelmus sur la mouche de l'olive diminue. La cause de ce comportement n'est pas certaine, il pourrait s'agir de l'entrée en phase d'hivernage ou plus simplement de l'apparition d'un autre hôte préféré9.
On trouvait fréquemment de l'inule visqueuse dans les oliveraies avant qu'elle ne soit arrachée comme "mauvaise herbe" envahissante et encombrante. Des observations faite en Grèce montrent que dans une oliveraie "rénovée", l'arrachage de l'Inule a été suivie d'une attaque de Mouche de l'Olive sans précédent. L'culture bio de l'olive peut donc faire appel à la réintroduction locale d'Inule visqueuse, afin que les galles de ses inflorescences abritent en hiver les hyménoptères parasitoïdes qui au printemps et en été pourront s'attaquer aux larves de la Mouche de l'Olive. L'Inule profite aussi au pollinisateurs, dont l'abeille domestique. Cependant, après réintroduction de l'Inule, il faut compter 4 à 5 ans pour que les équilibres agroécologiques se reconstituent, et que le cycle de la plante-relais s'amorce avec l'Olivier (et éventuellement d'autres espèces dans l'environnement proche). C'est un travail à long terme qui exclut l'emploi d'insecticides "durs".
En Catalan : olivarda, ce qui indique bien la relation Inule-Olivier connue intuitivement par les anciens. En langue corse, Pecita
Bonne lecture

saintpastour
Messages : 6
Enregistré le : 16 sept. 2011 18:54

Re: l'inule visqueuse

Messagepar saintpastour » 29 févr. 2012 21:23

bonjour
pour m’être penché sur le sujet,vous retranscrivez un texte qu'on trouve sur internet, en rapport avec eupelmus urozonus ..........!
En ce qui me concerne ,j'ai beaucoup d'inule visqueuse dans mes oliviers ,et j'ai tiré la conclusion qu'eupelmus viens d'ailleurs que des galles sur inule et que le lien entre les deux est loin d’être évident...!!
Vu le nombre de galle (presque insignifiant)sur les inules et vu le nombre d'eupelmus(en plus y a plusieurs espèces) que j'ai pu retrouver dans mes échantillons d'olives avant recolte, ............et bien........
eupelmus vient d'ailleurs pour moi.
Mais je peux me tromper......?
Effectivement ,eupelmus semble disparaitre avant récolte ,ce qui libère un peu la mouche,
par contre les abeilles,entre autres, trouvent dans l'inule de quoi butiner en septembre alors qu'il n'y a plus beaucoup de fleurs a ce moment.................
Mais bon,ça perturbe pas la mouche de l'olive ,surtout cette année!!!!!!!!!!
voila ,en résumé ,histoire de lancer le sujet ,si ça intéresse quelqu'un............;!!
bonne soirée
lolo

Languedoc
Messages : 244
Enregistré le : 03 juil. 2011 17:33

Re: l'inule visqueuse

Messagepar Languedoc » 30 juil. 2012 19:04

Si c'est vraiment intéressant ! Mais sur ce forum, nos braves oléiculteurs sont bien souvent en dormance totale , puis en été , il y a la sieste ...... vous comprenez ! J'ai également entendu parler de cette inule visqueuse ! Les avis étant ultra partagés , je me suis fait ma propre conclusion : ( comme d'habitude avec certaines solutions en agriculture ... surtout bio; comme pour l'homéopathie) ça ne peut pas lui faire de mal!!!! :lol: Dans ce cas pourquoi pas s'amuser !! Y-a-t'il moyen de trouver des graines pour "s'amuser"à les planter sous la frondaison ?? Signé , un oléiculteur qui s'amuse aux techniques bio sans en payer la certification !Puis j'aime trop mon diméthoate :wink:

Languedoc
Messages : 244
Enregistré le : 03 juil. 2011 17:33

Re: l'inule visqueuse

Messagepar Languedoc » 30 juil. 2012 19:07

"Inule visqueuse" : traduction du languedocien " Inutila Visqueusa" :lol:

saintpastour
Messages : 6
Enregistré le : 16 sept. 2011 18:54

Re: l'inule visqueuse

Messagepar saintpastour » 19 août 2012 14:14

oui..............
chez moi cette inule visqueuse c'est semée toute seule..........
et je l'ai laissée pousser pour voir ,et puis j'en ai marre de passer du desherbant aussi.......!!
mais comme je l'ai dit précédemment,jai pas vu de rapport direct avec eupelmus urozonus !!
Donc avant de conclure que c'est l'inule qui va reduire les attaques de mouche via une usine a gaz du genre :inule +miopites stylata+eupelmus urozonus !!!! faut voir
Et il faut des inules de grande taille pour que ça interresse quelqu'un(insecte);donc entre le semis et la possible colonisation ,il va se passer encore qq années!!!!
bon courage!!
l'année derniere il y a eu beaucoup de mouche mais aussi beaucoup de cet eupelmus urozonus...........
cette année je verrai..........
Vu l’absence de mouche (dans mon coin),peut etre qu'il y aura pas non plus d'eupelmus..........!!
faut dire aussi ,que les oliviers ont pris un petit méchant coups de gel cette année et que là ,je viens de faire le tour,y a pas beaucoup d'olives.....!!!!!!!!!!!!!!!
Dans le cadre de la recherche personnelle et de l'observation de la Nature ,c'est interressant de savoir qu'il existe un predateur au moins de cette mouche(entre autre).
Mais comment maitriser ce systeme chaque année ???
En attendant,l'année dernière j'ai ramassé ma recolte habituelle,(2 t)mais je me demande si je la dois a l'inule ou a la secheresse...............
Les olives étant flétries,puis boostée par les pluies de dernière minute,est ce que la larve a pu ce développer ou est ce que la mouche n'avait pas envie de pondre ..........????
un seul traitement au 15 aout au dimetoate................!!
Mais bon,y avait de la pression quand meme ,fallait se depecher..........
a suivre

Languedoc
Messages : 244
Enregistré le : 03 juil. 2011 17:33

Re: l'inule visqueuse

Messagepar Languedoc » 22 août 2012 17:19

Bonjour Saintpastour . Quelques questions ; j'ai trouvé hier soir au bord d'une de mes vignes une inule visqueuse ; un sacré morceau !! Alors ; est ce qu'on peut la transplanter ? A quel moment ? OU ; Peut on recolter ses graines ? A quel moment ? Comment ? Et puis , si on arrive à en cultiver sous les oliviers ; peut on la faucher avant recolte sans la tuer ; car vu la taille , ça serait particulierement penible avec les baches ou filets ! Merci . C'est franchement interessant

Languedoc
Messages : 244
Enregistré le : 03 juil. 2011 17:33

Re: l'inule visqueuse

Messagepar Languedoc » 23 août 2012 10:21

Pour ceux qui cherchent des plants d'inules visqueuses : pepiniére filippi à Mèze dans l'hérault !!!!

Edy Spagnol
Messages : 499
Enregistré le : 21 mai 2006 19:49

Re: l'inule visqueuse

Messagepar Edy Spagnol » 25 déc. 2012 23:42

Je reçois beaucoup de mails, ce n’est pas que je ne veux pas répondre, mais il est trop tôt et certains sont peu courtois !

Je ne suis ni de l’Afidol ni du CTO mais par courtoisie par rapport à eux et aux techniciens oléicoles,
je vais aller rapidement à l’essentiel

Il y a des actions à éviter et d’autres à prendre avec des précautions vu qu’il y a des limitations à ce jour


Les conditions sur notre continent « croissant oléicole » ne sont pas viables à des entreprises hasardeuses, dans l’état actuel de nos conditions météos déplorables.

DANGER avant tout
Planter des Inules à proximité (dans les 1 ou 2 mètres des frondaisons) des oliviers ou sous leur frondaison est à proscrire/bannir, les racines des inules peuvent pénétrer de 40/70 cm(en 3/4 ans) et introduisent fatalement le trouble dans le système racinaire de vos oliviers. Enlever ensuite ces racines sans endommager celles des oliviers est un travail de titan.

ÉTAPE CAPITALE
Est de « Réintroduire » ou « introduire » des Myopites stylata pour avoir des galles sur les inules en nombre, par contre les inules participent à un équilibre judicieux que si elles portent des galles (il n’y a aucun commerce de galles)

Cette solution peut s’adresser à vous. Pour le moment si vous êtes dans les zones supérieures à 2 500 heures de soleil moyen par an ou en Corse.

En aucun cas ce sera un produit prêt sur étagère !

Le Cycle d’un pied Inule porteur de galle est de deux ans (un ans est une utopie ce n’est pas avec 5 galles que l’on peut contrer les bactrocera), les galles apparaissent dernière semaine août et hébergent env. 50/65% de Myopites à fin septembre de l’année suivante, subséquent une multitude de conditions, sans oublier l’influence capitale des conditions climatiques.

Dans l’ordre et si vous êtes sur cette barre des 2 500 heures de soleil par an ou en Corse

1 année – implanter des Inules porteuses de galles(*) « en dehors des zones de broyage » surtout en dehors des zones de passage

2 ème année - les galles sur les inules ne sont pas omniprésentes sur le continent, il faut introduire des galles porteuses de Myopites(*) (c’est encore un Cycle d’un an)

3 ème année – réintroduire des galles porteuses de Myopites pour réapprovisionner régulièrement le site (c’est encore un Cycle d’un an)

Et à partir de ce moment ; si vous avez des pieds d’inules porteuses de 50 à 100 galles, vous pourrez dire que vous avez des possibilités que des Eupelmus « qui veulent bien se les geler » ambitionnent de vous donner un coup de main,

« Ce qui est sûr à ce jour, c’est que dans tous les cas les galles contribuent à nous aider»

Autre solution
créer des niches écologiques « abritées des gels » à coté de vos parcelles d’oliviers (ce qui est un des moyens les plus sûr pour produire des galles et en réintroduire 30% dans vos parcelles)

Par contre si vous avez deux hectares d’inules et voir plus, sans aucune galle et que vous n’avez pas broyé depuis deux ans ! Elles ne vont pas arriver toutes seules !, surtout si le sol est encombré de pesticides ; ce qui est le cas pour env. 90% des parcelles d’inules actuelles. Vous allez devoir attendre suivant la saturation du sol « en profondeur » au mois 5 à 13 ans si! Ou elles ne dépasseront pas les 40/60cm de haut.

Actuellement de bons pieds porteurs de galles se situent entre 150 et 350 galles pour un pied d’inule de plus d’un mètre de haut minimum, pour l’instant qui réagissent différemment suivant les types de sols !

(*) Si vous trouvez des pieds similaires « entre 150 et 350 galles » proches de chez vous, récoltez les graines et réalisez des semis au préalable en pépinière.

Dans ce cas merci de me transmettre vos coordonnées, je vous donnerais un coup de main.

Les « Myopites Stylata » servent de nourriture à une multitude de bestioles et certaines sont en cours d’identification par des chercheurs. De ce fait ils participent activement à la chaine alimentaire pendant un an à deux ou trois reprises ce qui est primordial.

C’est mieux que le frigo ou le congélateur « Un AN »

Cordialement
Association loi 1901- Conservatoire des Oliviers de Durban Corbières
Mr Edy Spagnol « Bénévole avant tout » et Président du Conservatoire

veillon22
Messages : 1
Enregistré le : 21 déc. 2015 16:17

Re: l'inule visqueuse

Messagepar veillon22 » 21 déc. 2015 16:18

saintpastour a écrit :bonjour
pour m’être penché sur le sujet,vous retranscrivez un texte qu'on trouve sur internet, en rapport avec eupelmus urozonus ..........!
En ce qui me concerne ,j'ai beaucoup d'inule visqueuse dans mes oliviers ,et j'ai tiré la conclusion qu'eupelmus viens d'ailleurs que des galles sur inule et que le lien entre les deux est loin d’être évident...!!
Vu le nombre de galle (presque insignifiant)sur les inules et vu le nombre d'eupelmus mutuelle entreprise (en plus y a plusieurs espèces) que j'ai pu retrouver dans mes échantillons d'olives avant recolte, ............et bien........
eupelmus vient d'ailleurs pour moi.
Mais je peux me tromper......?
Effectivement ,eupelmus semble disparaitre avant récolte ,ce qui libère un peu la mouche,
par contre les abeilles,entre autres, trouvent dans l'inule de quoi butiner en septembre alors qu'il n'y a plus beaucoup de fleurs a ce moment.................
Mais bon,ça perturbe pas la mouche de l'olive ,surtout cette année!!!!!!!!!!
voila ,en résumé ,histoire de lancer le sujet ,si ça intéresse quelqu'un............;!!
bonne soirée
lolo



Merci pour cette explication, moi même je viens de commencer à cultiver et j'espère que dans quelques temps j'aurai des images à partager.


Retourner vers « Pièges mouche de l'olive »



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité