Fertilisation

La fertilisation est CAPITALE !

Les oléiculteurs se préoccupent souvent de savoir comment tailler leurs oliviers, et oublient de les fertiliser. C'est une grave erreur !  La fumure c'est l'alimentation de l'arbre. Un arbre bien taillé mais sous alimenté ne poussera que très lentement et sa production sera souvent très faible.

L'alimentation du sol se décompose en fertilisation et amendement. C'est ce que l'on appelle la fumure.

Pour fertiliser les oliviers, la solution la plus simple est d'apporter au sol un engrais complet, c'est à dire qui contient les principaux éléments fertilisants que sont l'azote, le phosphore et le potassium. Il existe aujourd'hui de nombreux engrais de ce type "spécial olivier" que vous pourrez acheter dans des jardineries ou chez des vendeurs de produits agricoles. Ces produits sont à épandre sous les oliviers à la fin du mois de mars aux doses indiquées sur les emballages.

L'amendement du sol consiste à apporter des produits qui vont améliorer le taux de matière organique (compost, fumier).

Il existe dans le commerce des produits "spécial olivier" du type organo-minéral qui apportent à la fois de la fertilisation et de l'amendement. Ces produits sont à épandre sous les oliviers à la fin du mois de mars aux doses indiquées sur les emballages.

Ces apports peuvent dans la plupart des cas suffire à alimenter correctement vos oliviers. Cependant, si vous souhaitez être plus efficaces ou bien si vos oliviers ne répondent pas à vos attentes, il est nécessaire d'être plus précis. Vous trouverez ci-dessous la façon de faire.

Voir cette page pour savoir ce qu'il convient d'apporter pour de jeunes oliviers.

 

Principe d'élaboration du plan de fumure

L'élaboration du plan de fumure d'une oliveraie s'appuie sur 4 éléments clés :

  • les exportations en éléments minéraux en dehors de la parcelle ;
  • la fertilité générale du sol et sa capacité à fournir les éléments essentiels à la nutrition des oliviers ;
  • l'état nutritionnel des oliviers ;
  • les caractéristiques générales du verger (mode d'entretien du sol, problèmes physiologiques ou pathologiques...).
  • Diagnostiquer l'état du verger.

 

Exportations en éléments minéraux en vergers d'olivier

  • L'exportation d'un élément minéral est la quantité de cet élément que les racines d'oliviers prélèvent dans le sol en une année.
  • Le tableau suivant fournit les quantités d'éléments minéraux exportés en vergers d'oliviers en fonction des récoltes d'olives rencontrées :
Niveau de productivité des vergers Azote
(N en kg / ha)
Phosphore
(P2O5 en kg / ha)
Potassium
(K2O en kg / ha)
Magnésium
(MgO en kg / ha)
Vergers assez productifs
(2 à 3 tonnes d’olives / ha)
30 à 50 15 à 25 50 à 60 15
Vergers productifs
(3 à 5 tonnes d’olives / ha)
50 à 60 20 à 30 60 à 70 20
Vergers très productifs
(5 à 7 tonnes d’olives / ha)
60 à 70 25 à 40 70 à 80 25

D'après une extrapolation des travaux de : FAVREAU P., 1982: La fertilisation. Le Nouvel Olivier n°50, septembre 1982.
  • Remarques concernant ce tableau :
- les exportations indiquées ne correspondent pas à la fumure d'entretien : En effet,bien qu'il soit prudent de veiller à ce que le sol soit capable de fournir à l'olivier les quantités exportées indiquées ci-dessus, la fumure d'entretien doit être adaptée en fonction des récoltes prévisionnelles, des caractéristiques du sol, de l'état des réserves nutritives des oliviers et de la conduite générale du verger.
- les olives récoltées exportent des quantités d'azote et de potassium bien plus importantes que la croissance des pousses et des racines. Aussi, la fertilisation doit être essentiellement raisonnée en fonction des récoltes attendues.
- les exportations sont revues à la hausse en cas de combustion du bois de taille (+ 10 kg/ha d'azote, de phosphore et de potasse), ceci n'étant pas nécessaire si les rameaux taillés sont broyés et laissés sur le sol sous les oliviers (c'est ce que l'on appelle la restitution).

 

Caractéristiques du sol - Analyse de sol

La nutrition minérale de l’olivier s’appuie d’abord sur les réserves minérales et organiques du sol. Un sol riche et bien équilibré fournit en grande partie les éléments dont l’olivier a besoin pour sa croissance et sa mise à fruits. Ainsi, il est admis qu'un sol présentant un taux de matière organique de l'ordre de 2 % est susceptible de libérer par minéralisation près de 50 unités d'azote. Toutefois, la fourniture naturelle en éléments fertilisants est variable selon les caractéristiques du sol. De plus, ces réserves s’épuisent progressivement du fait de l’évolution de la matière organique et de l’exportation de la récolte en dehors de la parcelle.

Lanalyse de sol est un outil incontournable pour connaître et gérer la fertilité du sol : elle met en évidence le comportement du sol ainsi que les éventuels déséquilibres et blocages. L'analyse de sol fournit ainsi une information fondamentale en vue d'améliorer le fonctionnement du sol et la nutrition de l’olivier.

Malgré un coût non négligeable (à partir de 85 € HT environ pour une analyse complète) l'information donnée par l'analyse de sol peut s'avérer gagnante : par exemple, diminution, voire impasse de fumure, si un élément nutritif se situe à des valeurs excessives.

 

Etat nutritionnel des oliviers - Analyse du végétal 

Tout déséquilibre minéral interne agit défavorablement sur la productivité de l’olivier. Seule l’analyse foliaire donne une indication appréciable sur l’état nutritionnel des oliviers. En effet, une mauvaise assimilation minérale peut intervenir chez l'olivier malgré un sol apparamment équilibré.

Les résultats de l'analyse foliaire permettent d'adapter la fumure d’entretien en complément des informations fournies par l’analyse de sol. Aussi, ce type d’analyse est recommandé chaque année avant de procéder à la fertilisation. Les périodes idéales de prélèvement se situent soit au durcissement du noyau (fin juillet), soit au repos hivernal de l'olivier (décembre / janvier).

La mise en évidence d'un déséquilibre est suivie d'un renforcement de la fumure en cas de carence, ou d'une diminution, voire d'une impasse de fumure en cas d'excès.

 

Caractéristiques générales du verger

Certains modes de conduite comme l'implantation d'un enherbement permanent à base de graminées ou la pratique d'un engrais vert à base de légumineuses sont susceptibles de modifier la disponibilité des éléments nutritifs.

Des problèmes physiologiques, tels que le brunissement, ou pathologiques, tels que la verticilliose, peuvent être atténués par un ajustement de la fumure.

 

Résumé des facteurs d'ajustement du plan de fumure

Le tableau suivant résume les rincipaux facteurs amenant à ajuster le plan de fumure élaboré selon le niveau de productivité du verger :

Facteurs de correction de fumure Azote
N
Phosphore
P2O5
Potassium
K2O
Magnésium
MgO
Matière
organique
Sol très calcaire   + + * // + + * // + * // + +
Sol très argileux   + + * // + + * // + * // + +
Sol filtrant //   + // + // + +
Forte teneur en matière organique - - -   -
Faible teneur en matière organique + // + + * + *   + +
Carence du sol en l'élément à apporter   + + // + + + * +
Fumure d’entretien de type minéral // // // // + +
Combustion du bois de taille + + + + +
Enherbement à base de graminées +       -
Enherbement à base de légumineuses - -   +   -
Faible récolte potentielle -   -    
Forte récolte potentielle +   +    
Vigueur excessives des arbres - -       - -
Brunissement des olives - - + - -  
Verticilliose - -       - -
- : légère réduction de la fumure + : léger renforcement de la fumure
- - : forte réduction de la fumure + + : renforcement soutenu de la fumure
// : fractionnement des apports * : sauf si sol bien pourvu

 

Fertilisation des oliviers en agriculture biologique

Télécharger ce document sur les particularités de le fertilisation des oliviers en agriculture biologique.

 

La technique des engrais verts

Cette technique consiste à semer des plantes particulières en automne sous les oliviers, puis à les enfouir dans le sol au printemps suivant. Les bénéfices sont nombreux sur la texture et la richesse du sol.
Télécharger ce document pour en savoir plus.