Les coccinelles

Certaines coccinelles se nourrissent exclusivement de cochenilles: on les appelle coccidiphages.

Sur olivier, trois genres sont prédateurs spécifiques de la cochenille noire Saissetia oleae: Chilocorus sp., Exochomus sp. et Rhizobius sp.

 

Reconnaissance des coccinelles coccidiphages

Elles sont généralement foncées et plus petites que les coccinelles rouges ou jaunes à points noirs (prédatrices de pucerons) que l'on a l'habitude de voir sur d'autres cultures. Ces dernières sont présentes dans les vergers d'oliviers mais peu utiles, car les pucerons sont peu présents sur les oliviers et peu dangereux.

Chilocorus bipustulatus et Exochomus quadripustulatus sont noires à points rouges. On peut également trouver des spécimens entièrement rouge-bordeaux (sans points noirs). Elles mesurent 5 mm de long (guère plus grand qu'une cochenille noire adulte ! ). Les larves sont peu colorées, de couleur brun-beige, avec des ornementations en forme d'épines. On trouve régulièrement Exochomus dans les oliveraies françaises.

Rhizobius forestieri et Rhizobius lophantae sont plus petites encore et de couleur brun foncé-noir. Elles sont peu nombreuses en vergers d'oliviers.

Régime alimentaire

Les adultes comme les larves sont d'actifs prédateurs des jeunes stades larvaires de la cochenille noire. Leurs besoins quantitatifs sont très élevés : une larve âgée ou une femelle en période de ponte, peuvent consommer jusqu'à 40 larves de cochenille noire par jour.

Biologie

Les coccinelles sont présentes de mai à septembre dans les oliveraies. Elles effectuent trois générations par an, et hivernent à l'état d'adulte dans les vergers ou à proximité: le ciste blanc (à fleurs roses et feuilles duveteuses) de nos garrigues est un bon abri pour les coccinnelles en période hivernale.