Compostage des résidus de trituration

Logos Financeurs OLEA 2020 2.png

Travaux financés par l’Union Européenne,
France AgriMer,
et l’Association Française Interprofessionnelle de l’Olive,
dans le cadre du règlement européen CE n°2080/2005 du 19 décembre 2005.
L'AFIDOL est une organisation d'opérateurs oléicoles agréée sous le numéro OPEO 2007/01

 

Sommaire

 [masquer

Contexte

  • Afin d’atteindre l’objectif fixé par la Directive Cadre sur l’Eau (2000/60/CE) de bon état général des masses d’eau d’ici 2015, la France se dote actuellement de moyens législatifs par le biais de la loi sur l’eau et les milieux aquatiques. L’application de cette loi risque d’entraîner une augmentation des niveaux de redevance de pollution industrielle pour les moulins ne pouvant pas épandre leurs résidus de trituration. En effet, le relief, l’éloignement des parcelles, l’accessibilité des parcelles par temps de pluie ou bien encore la proximité des habitations limitent la pratique de l’épandage. Aussi, il est nécessaire de développer de nouvelles voies d’élimination des grignons et des margines d’ici 2009, date à laquelle l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée & Corse imposera les mesures visant à atteindre le bon état général des milieux aquatiques.
  • D’après les essais réalisés en Espagne et Italie, le compostage des grignons et des margines apparaît comme une solution appropriée à la valorisation des résidus de trituration, compte tenu de la stabilité des matières organiques obtenues et de la réduction des teneurs en composés phénoliques et en matières grasses.
  • Toutefois, le processus de compostage nécessite d’être maîtrisé afin que les moulins puissent proposer un compost de qualité répondant au cahier des charges de la norme AFNOR NF U 44-051.
  • L’étude de validation vise à proposer aux moulins à huile le compostage comme méthode d’élimination et de valorisation des grignons et des margines, donnant droit à une exonération totale de la redevance de pollution industrielle par l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée & Corse.

Présentation des travaux

OBJECTIFS MOYENS CALENDRIER D'EXECUTION
A- Maîtriser techniquement le compostage des margines et des grignons d'olive mélangés à des déchets verts en vue de proposer des composts répondant à la norme AFNOR NF U 44-051 A- Suivis techniques du compostage statique des grignons et margines sur trois andains retournés :
1 - grignons pâteux + déchets verts.
2 - grignons pâteux + déchets verts + matières azotées.
3 - grignons + déchets verts + margines.
A- Identification du site de compostage : 30 septembre 2007 au plus tard.

Début du processus de compostage : début novembre 2007 au plus tôt.
Fin du processus de compostage : 29 août 2008 au plus tard.
Synthèse des suivis réalisés : 6 octobre 2008 au plus tard.

B- Satisfaire les critères de qualité de la norme NF U 44-051 fixant les conditions de mise sur le marché des amendements organiques B- Analyses des composts obtenus au cours de la phase de suivi B- Envoi des échantillons pour analyses : 29 août 2008 au plus tard.

Synthèse sur la qualité des composts obtenus : 31 mars 2009 au plus tard.

C- Evaluer le coût du compostage des grignons et des margines C- Etude technico-économique de la production de compost suivant trois schémas d'organisation :
1 - transport des résidus pour compostage par un prestataire de service sur une aire existante.
2 - implantation d'un site de compostage à proximité du moulin et compostage par un prestataire de service équipé de matériels mobiles.
3 - investissement du moulin dans une aire et du matériel de compostage.
C- Définition des prescriptions pour les installations de compostage non visées par la rubrique 2170 sur les installations classées : 31 mars 2009 au plus tard.

Synthèse de l'étude technico-économique : 31 mars 2009 au plus tard.

D- Validation du compostage par l'Agence de l'Eau Rhône-Méditerranée & Corse comme méthode appropriée à l'élimination des résidus de trituration des olives. D- Synthèse des travaux réalisés :
1 - maîtrise du compostage des grignons et des margines.
2 - cahier des charges en vue d'obtenir des composts normalisés NF U 44-051.
3 - prescriptions applicables aux aires de compostage des résidus d'olive en vue de limiter leur impact sur le milieu.
D- Remise du document de synthèse à l'Agence de l'Eau Rhône-Méditerranée & Corse : 20 mars 2009 au plus tard.

Validation du compostage par l'Agence de l'Eau Rhône-Méditerranée & Corse : après le 31 mars 2009.

E- Sensibiliser les moulins à la pratique du compostage des résidus de trituration. E- Mise en pratique du compostage sur deux sites de démonstration :
1 - compostage par andain retourné par le responsable d'un moulin.
2 - lombricompostage par un prestataire de service.

Suivis des processus de compostage sur les sites de démonstration.

Visite des sites de démonstration par les responsables de moulins.

Communication sur les travaux réalisés.

E- Identification de deux sites de démonstration : 31 août 2007 au plus tard.

Compostage au moulin: début janvier 2007 à fin octobre 2007.

Synthèse sur le compost obtenu au moulin en 2007 : 30 avril 2008 au plus tard.

Lombricompostage : novembre 2007 jusqu’à fin octobre 2008.

Compostage au moulin : début janvier 2008 à fin octobre 2008.

Visite des deux sites de compostage avec des responsables de moulins : mai 2008.

Synthèse sur les composts obtenus en 2008 au moulin et par lombricompostage : 31 mars 2009 au plus tard.

Avancement des travaux au 31 août 2007

  • Avancement des objectifs A-B-C-D :
- la mise en oeuvre d'une partie des travaux prévus dans les objectifs A-B-C-D
Site de compostage - Biotechna

Site de compostage - Biotechna

nécessite un accompagnement par un bureau d'études ayant de sérieuses références dans le domaine des études et démonstrations de compostage. Après examen du devis adressé et de son expérience dans le domaine, la SARL Ecotechnologie a été chargée de réaliser cette mission.
- la plateforme de compostage de Salon-de-Provence exploitée par la société Biotechna (filiale du Groupe des Eaux de Marseille) a été retenue pour la mise en œuvre du compostage.
- le cahier des charges a été dressé en vue de la prochaine réalisation du compostage sur les différents mélanges prévus. L’approvisionnement en grignons sur la plate-forme de Salon-de-Provence aura lieu en novembre 2007.
  • Avancement de l'objectif E (sensibilisation des moulins à la pratique du compostage) :
Retournement du compost au Moulin à huile MARGIER

Retournement du compost au Moulin à huile MARGIER

- démonstration de compostage des grignons au moulin en 2007 : le Moulin à Huile Margier installé à Auriol dans les Bouches-du-Rhône a été retenu du fait de l’existence d’une plate-forme de compostage appropriée. Depuis la campagne 2005 – 2006, ce moulin traite une partie de ses grignons pâteux par compostage. La technique mise en oeuvre consiste à entreposer les grignons sur la plate-forme jusqu’au mois de mai suivant la production afin d’en améliorer la siccité par évaporation naturelle, puis à retourner l’andain une fois par mois à trois reprises à l’aide d’un godet. Aucune matière structurante n’est mélangée aux grignons. Ce mode de compostage a été reconduit en 2007 afin d’examiner son incidence sur le processus de fermentation. L’installation d’une sonde de mesure de la température et de la teneur en oxygène courant juin 2007 a permis de mettre en évidence une forte anaérobiose au sein de l’andain jusqu'à l'incorporation de déchets verts broyés le 30 juillet 2007 (cf. graphique ci-dessous). Ces premiers résultats montrent l’importance d’incorporer des matières structurantes aux grignons pâteux afin d’assurer une porosité et une aération suffisantes au sein de l’andain et ainsi favoriser l’obtention rapide d’un compost.
500px-Suivi_sonde_à_compost_-_sept_07
Sonde_compost_-_juin_07

Sonde sur compost

 
- démonstration de lombricompostage des grignons : la Ferme Lombricole de Cabriès dans les Bouches-du-Rhône a fait l’objet d’une visite le 5 juillet 2007. Les installations
ont été jugées satisfaisantes pour accueillir la démonstration de
Ferme Lombricole de Cabriès

Ferme Lombricole de Cabriès

lombricompostage. Au terme de la première période du programme, la convention de partenariat entre le Centre Technique de l’Olivier et la Ferme Lombricole de Cabriès est en cours de signature. Le compostage des grignons est prévu à partir du mois de novembre 2007.
- communication : un article présentant le projet a été rédigé et publié dans le n°58 de la revue spécialisée "Le Nouvel Olivier"

Nouvel Olivier n°58 page 3

Nouvel Olivier n°58 page 3

Nouvel Olivier n°58 page 4

Nouvel Olivier n°58 page 4

 

Avancement des travaux au 30 avril 2008

  • Avancement des objectifs A-B-C-D :
- les mélanges de grignons et de déchets verts ont été réalisés les 6, 7 et 8 novembre 2007 sur la plateforme de compostage de Salon-de-Provence exploitée par la société Biotechna, sous la supervision de la SARL Ecotechnologie. Les divers intrants ont fait l’objet de pesées et de prélèvements pour analyses avant mélange.
Composition des mélanges initiaux :
  Mélange A1 Mélange A2 Mélange A3
Mélanges initiaux - 9 tonnes (9 m3) de grignons humides issus d’un décanteur de type 2 phases

- 9,5 tonnes (30 m3) de déchets verts broyés

- 9,9 tonnes (9,9 m3) de grignons humides issus d’un décanteur de type 2 phases

- 10,2 tonnes (28 m3) de déchets verts broyés
- 40 kg d’urée à 46 %

- 12,8 tonnes (13,5 m3) de grignons issus d’un décanteur de type 3 phases.

- 10,2 tonnes (28 m3) de déchets verts broyés
- 6 m3 de margines issus d’un moulin de type 3 phases

Densité des mélanges 0,50 0,55 0,62
Teneur en eau des mélanges 49 % 49 % 56 %
Andain en casier après mélange

Andain en casier après mélange

Mélange des grignons humides et des déchets verts

Mélange des grignons humides et des déchets verts

Incorporation des margines sur le mélange A3

Incorporation des margines sur le mélange A3

- le suivi réalisé montre que le processus de compostage sur les 3 andains s’est parfaitement déroulé. En effet, des températures comprises entre 60 et 70°C ont été relevées au sein des andains au bout de deux semaines de compostage, ce qui montre l’installation très rapide de fermentations actives. La bonne qualité des mélanges réalisés explique cette montée rapide des températures.
- les andains ont fait l’objet de six retournements, à raison d’un retournement par mois, afin de limiter la montée des températures et fournir l’oxygène nécessaire au processus de compostage.
Retournement d'andain

Retournement d'andain

Contrôle de l'humidité

Contrôle de l'humidité

Mélanges en compostage

Mélanges en compostage

- la maturité des composts obtenus sur les mélanges A1 et A2 devrait être optimale pour la fin mai 2008. Le mélange A3 constitué de grignons, de déchets verts et de margines a connu une évolution plus tardive par rapport aux deux autres andains. Les plus faibles fermentations observées dans le mélange A3 ont ainsi conduit à un retard d’un mois environ. Les hypothèses permettant d’expliquer ce retard de maturité sont les suivantes :
- la plus faible porosité initiale (densité et humidité plus élevées) a limité momentanément les fermentations au sein de l’andain.
- les margines incorporées au cours du mélange initial contiennent des composés qui réduisent les fermentations aérobies.
- du fait de la faible évaporation sur le mélange A3, aucun apport supplémentaire de margines n’a été réalisée sur cet andain au cours du compostage. L’installation d’un dispositif d’aération forcée devrait permettre d’améliorer les conditions d’évaporation au sein de l’andain.
- la remise des résultats du suivi de compostage est prévue au terme de la troisième période du programme (fin mars 2009).
Evolution des matières au cours du compostage :
Après mélange

Après mélange

75 jours après mélange

75 jours après mélange

20 jours après mélange

20 jours après mélange

  • Avancement de l'objectif E (sensibilisation des moulins à la pratique du compostage) : les deux sites de démonstration feront l’objet de visites après le 30 avril 2008. A cet effet, un compostage des grignons a été initié sur ces deux sites durant la seconde période :
- démonstration de compostage des grignons au moulin en 2007 (suite) :
Sol amendé par du compost de grignons

Sol amendé par du compost de grignons

Compost obtenu au Moulin à huile MARGIER en 2007

Compost obtenu au Moulin à huile MARGIER en 2007

- l’incorporation de broyats d’élagage dans les grignons le 31 juillet 2007 a permis l’installation de bonnes conditions d’aérobiose qui ont perduré jusqu’au terme du processus de compostage le 25 septembre 2007, date à laquelle le compost a été épandu. Le mélange des grignons à des matières structurantes est une condition primordiale au bon déroulement du compostage des grignons.
- les analyses réalisées ont montré que le compost obtenu était conforme en tout point à la norme AFNOR NFU 44-051. Eu égard des flux limites annuels par hectare fixés par la norme, l’apport au sol devrait se limiter à 48 tonnes de compost par hectare par an, quantité bien supérieure aux préconisations fixées dans le cadre d’un amendement de compost. Toutefois, les tests de minéralisation ont montré que le compost obtenu était relativement instable et immature. De plus, l’apport au sol de ce compost occasionnerait une faim d’azote durant l’année qui suit l’amendement. Compte tenu de ces caractéristiques, le compost a été utilisé sur vigne, culture moins exigeante en azote notamment au printemps. Un prolongement de la durée du compostage aurait permis d’obtenir un compost de meilleur qualité agronomique, plus adapté à la fumure des oliviers.
- les broyats d’élagage seront désormais mélangés aux grignons dès la formation de l’andain afin d’initier rapidement les fermentations aérobies.
 
- démonstration de compostage des grignons au moulin en 2008 :
Grignons et déchets verts avant mélange

Grignons et déchets verts avant mélange

- les grignons humides produits durant les mois de novembre et décembre 2007 ont été stockés en prévision de les mélanger à des broyats d’élagage le 17 janvier 2008. Le mélange constitué comprend 75 % de grignons en volume et 25 % de bois broyé.
- la sonde mise en place pour le contrôle de l’humidité et de la température a connu une défaillance. Cependant, l’installation rapide des fermentations aérobies a pu être observée par le moulinier.
- l’andain a été retourné à deux reprises le 15 février 2008 puis le 13 avril 2008.
 
- démonstration de lombricompostage des grignons :
- la Ferme Lombricole de Cabriès (FLC) a été approvisionnée en grignons le 30 novembre 2007. L’andain, mélange de grignons issus d’un décanteur à 2,5 phases et de fumier de cheval dans une proportion de 1 volume pour 2 volumes, a été mis en place le 5 décembre 2007.

- les observations réalisées par la FLC confirment la bonne colonisation de l’andain par les vers et le bon déroulement du compostage. De plus, les grignons semblent mieux retenir l’humidité essentielle au développement des vers. Les grignons compostés seuls sont peu colonisés par les vers. Cependant, les grignons apparaissent comme un bon substrat pour l’élevage des vers.

Ver utilisé pour le lombricompostage

Mélange de grignons et de fumier de cheval

Andain constitué de grignons et de fumier

Andain constitué de grignons et de fumier