Vivre de la culture de l'olivier

Forum général
dpop34
Messages : 2
Inscription : 09 nov. 2013 00:28

Vivre de la culture de l'olivier

Message par dpop34 » 09 nov. 2013 00:33

Bonjour à tous,

J'aimerais savoir s'il est possible de vivre correctement de la culture de l'olivier.
Je m'explique : j'ai l'occasion d'acheter une oliveraie et ainsi d'envisager une reconversion pro. en achetant une oliveraie de plusieurs hectares avec environ 1500 oliviers d'une cinquantaine d'année. Pour l'instant, c'est au stade de la réflexion, je me pose la question de la faisabilité financière de l'idée.
Quel revenu puis-je espérer ? quelles charges ? quelles aides ?

Merci pour vos avis éclairés.
Si vous avez des expériences perso à me faire part ou des chiffres tirés de votre expérience, je suis preneur !

Cordialement

coupet
Messages : 302
Inscription : 05 mai 2013 16:58

Re: Vivre de la culture de l'olivier

Message par coupet » 09 nov. 2013 10:57

Bonjour,
Je ne suis qu'un amateur.
J'ai toujours entendu dire que l'on ne pouvait vivre seulement qu'avec la culture de l'olivier.
La nature,on ne la maîtrise pas (les gelées -56-85 etc,la grêle,l'alternance,une mauvaise pollinisation etc ...)
Après,1500 oliviers,c'est un nombre !! Et il est vrai que cinquante ans pour l' olivier est la période ou il produise le plus (à mon avis).
Cordialement.

Languedoc
Messages : 249
Inscription : 03 juil. 2011 17:33

Re: Vivre de la culture de l'olivier

Message par Languedoc » 09 nov. 2013 18:14

Bonjour dpop34 .
Je suis comme toi ... j'aurai aimé vivre uniquement de la culture de l'olivier . J'en ai actuellement 1200 (et le potentiel foncier pour doubler) . Mais malheureusement , la réponse ( d'aprés moi ) est pas évidente .
Certes sur une belle année avec 1500 oliviers en pleine production , tu peux faire un spectaculaire chiffre d'affaire et un non moins spectaculaire bénéfice ( à partir du moment ou tu limites au maximum tes frais de personnel ... car là est l'essentiel des frais ).
Mais comme le dit trés bien coupet , pour de multiples raisons , notamment climatiques , les récoltes sont trop aléatoires . Mon bilan des 4 dernieres années ; 2010 60% de gelées ; 2011 rien ; 2012 belle récolte ; 2013 trés trés peu et piquées ! Sans compter le gel de l'hivers 2011 qui a détruit les oliveraies de certains secteurs... sans compter la récolte du siècle de 2008 qui a fait s'effondrer le cour de l'huile ... des phénomènes ponctuels qui déstabilisent totalement les productions , les ventes ...
Sinon les frais restent relativement bas ( au moins ça !!!) en oléïculture conventionnelle ...surtout tant qu'ils n'interdisent pas "stupidement" le diméthoate ( mais c'est pas gagné). Je ne parle même pas du bio ou l'investissement en matériel me parait "luxueux" pour des récoltes sans cesse en diminution , et une rémunération qui a mon sens ne compense pas ni l'investissement et ni le temps de travail .
Ne compte pas sur des aides ( sauf des PVE qui subventionnent 40% de certains matériels, dans certains départements ; et je ne suis pas sûr qu'ils soient reconduits pour les années à venir ) . Globalement il n'y en a pas ... et c'est pas pour me déplaire . 1 Si on ne te donne rien ...on te demande peu . 2 ça évite à la profession , des investisseurs quasi-industriels . Car c'est bien sûr la rareté de nos huiles , leurs qualités , qui font le prix .
En résumé , si j'affine mon point de vue , 1500 oliviers ( suivant le prix d'achat) peut être un bon investissement malgré tout ...car imaginons que , comme l'année dernière , certains ont fait une moyenne de 35 kg/olivier . Tu aurais pu faire 52 T ...donc un chiffre d'affaire de 50000euros .Avec une bonne gestion , tu peux "peut etre" digérer 1 ou 2 mauvaises récoltes . C'est à prendre en compte !!!Mais les périodes de temps libre de l'oléïculture peuvent aussi te permettre d'avoir une autre activité ; et donc un revenu stable .
C'est un beau challenge . Avec pas mal d'incertitude !! A méditer

Languedoc
Messages : 249
Inscription : 03 juil. 2011 17:33

Re: Vivre de la culture de l'olivier

Message par Languedoc » 09 nov. 2013 20:52

Par contre , as tu la possibilité d'acheter du matériel d'occasion ? Parcequ'entre l'achat des terres et du matériel ... la main d'oeuvre pour la taille et la récolte ... c'est tendu ! Déjà , qu'en étant paysan avec le matériel , c'est pas évident . Alors , en partant à zéro ... faut avoir de belles économies ou une banque qui soutient la démarche . Et elles sont rares à croire en nous aujourd"hui .

julien
Messages : 13
Inscription : 02 janv. 2011 15:29

Re: Vivre de la culture de l'olivier

Message par julien » 10 nov. 2013 19:08

bonsoir
il y a plusieurs autres points à prendre en compte
c'est un verger irrigable ou pas
c'est pour l'huile , la confiserie ou les deux
à qui vas tu vendre tes olives
mouliniers privés
confiseurs privés
coopératives
avec quelles parts sociales
quelles sont les variétés présentes
est ce que les oliviers ont l'air de se plaire là où il sont
à toi de réfléchir
bon courrage

coupet
Messages : 302
Inscription : 05 mai 2013 16:58

Re: Vivre de la culture de l'olivier

Message par coupet » 10 nov. 2013 19:24

Par contre,je crois que c'est un bon projet.
On a besoin de gens comme vous pour garder le patrimoine d'oliviers et la qualité d'huile qui fait la réputation de nos régions.
Cordialement.

Languedoc
Messages : 249
Inscription : 03 juil. 2011 17:33

Re: Vivre de la culture de l'olivier

Message par Languedoc » 11 nov. 2013 07:11

Comme le dit julien , effectivement ,donne nous aussi plus de précisions . Coopérative ou création d'un moulin ? Variétés ? Reprise d'une exploitation en totalité ( terre , matériels) ? Etc ... Car c'est un ensemble de données qui nous permettrait d'évaluer le potentiel .
En tout cas , et comme le dit bien coupet , on a besoin de passionnés ! Et je rajouterai en plus... de pro ! Pour la pérennité de notre culture !
Je suis héraultais comme toi . Tu es de quel coin ?

dpop34
Messages : 2
Inscription : 09 nov. 2013 00:28

Re: Vivre de la culture de l'olivier

Message par dpop34 » 13 nov. 2013 19:31

Bonsoir,

Merci à vous pour vos réponses complètes !
J'ai l'impression que les producteurs d'olives galèrent alors que les confiseurs ou les moulins s'en sortent très bien... d'après les chiffres que j'ai pu voir.
Il s'agit d'une oliveraie dans l'hérault oui Languedoc, irriguée grace à un forage, mais qui n'a pas été entretenu depuis 1 ou 2 saisons. J'ai fait un prélevement d'olives, et la plupart sont piquées.
Ca a l'air quand même assez hasardeux à ce stade. D'autant que j'ai pas suffisamment d'expérience pour l'instant....

Languedoc
Messages : 249
Inscription : 03 juil. 2011 17:33

Re: Vivre de la culture de l'olivier

Message par Languedoc » 13 nov. 2013 20:41

L'Agriculture n'a qu'une certitude : "les aléas " ... de la production ; de la qualité ; du prix de vente .
Ce qui nous fait tenir ... la passion !! Ce bonheur profond , existentiel , à accompagner l'olivier ... tant que l'explosion des normes en tout genre et l'administratif français ne nous en dégoutent pas ! C'est pourquoi je milite pour le " pas d'aides ...la paix".
:D Attention dpop34 de ne pas assimiler la situation économique de nos moulins Languedociens et Catalans à celle de certains Provençaux ...(d'un chateau d'Estou... à 50euros le litre)
Ce qui fait la force de nos moulins coopératifs c'est le nombre d'adhérents ; ce qui fait souvent la force de moulins privés , c'est la trituration à façon .
Certains moulins , comme le malheureux domaine de l'Oulivie avec la totalité de ses oliviers gelés en 2011 , ont énormément de difficultés à digérer une telle catastrophe . De même ,pour d'autres, cette année donnera une récolte extremement faible ( sur la totalité de l'aire de leurs adhérents ... ce qui est particulièrement unique) . On risque d'avoir de grosses difficultés à financer nos frais fixes . Dur !!

coupet
Messages : 302
Inscription : 05 mai 2013 16:58

Re: Vivre de la culture de l'olivier

Message par coupet » 14 nov. 2013 18:22

Bonsoir,
Pour les olives piquées,c'est la mouche.Bien sûr on ne ramasse pas les olives à terre pour l'huile mais sur l'arbre,un peu de piquées,je pense que ce n'est pas grave.
Cette année les moulins ouvrent plus tôt,alors si on veut,on peut aussi les apporter plus tôt,avant que les olives soient complètement abîmées.

BOUVIER
Messages : 25
Inscription : 06 déc. 2012 23:31

Re: Vivre de la culture de l'olivier

Message par BOUVIER » 21 nov. 2013 09:07

Beau challenge il est vrai!

Je réflechis à la même chose de mon coté, mais plutot comme un investissement pour complément d'activité, et pour capitaliser un patrimoine agricole que je pourrais transmettre en assurant pour ma part tout les frais d'investissement.

Une question quant à l'acquisition d'ailleurs, connaissez vous les prix qui se pratiquent à l'hectare d'oliviers dans le Gard (en production). De ton coté languedoc, plus de 1000 oliviers c'est déja beau!! Tu les as planté toi? achat? combien d'hectare cela représente?

Je suis actuellement en rehcerche de terrains pour planter et d'oliveraies, j'en ai déja un demi hectare mais qui sont loin de produires!

Languedoc
Messages : 249
Inscription : 03 juil. 2011 17:33

Re: Vivre de la culture de l'olivier

Message par Languedoc » 24 nov. 2013 03:42

Bonsoir
Je pense effectivement qu'il faut voir l'Oléïculture comme une activité complémentaire ( dans l'immense majorité des cas).
La valeur d'un hectare d'olivier , pour nous , dans le Gard et l'Est-Héraultais , est compliquée à estimer . Elle est le résultat de plusieurs paramètres : la valeur sentimentale d'une culture, plus que pérenne, et des données plus oléïcoles.
Dans le sentimental , il faut y voir l'ancienneté des arbres et l'histoire de cette parcelle au sein d'une même famille.
Les autres données : la localisation de la parcelle ( la proximité ou non d'aires notables ; genre Uzès , Castillon , Villevieille , etc...) ,l'aspect de l'Oliveraie (entretient , qualité du sol , irrigation) , le moment de l'achat ( période , ou non, d'engouement pour cette culture), les variétés d'olives ( variétés locales ou étrangères moins valorisantes).
On a connu des périodes d'euphorie . En ce moment ça s'est stabilisé ; les 2 derniers exemples d'achats que je connais , ce sont négociés à 15000euros l'hectare ( ni trop prés , ni trop loin de lieux touristiques)... moins de demande ; des oliveraies que l'on revoit abandonnées....
En ce qui me concerne , je suis parti avec 250 oliviers recépés de 1956 ; et à fur et à mesure des bénéfices , j'ai investi dans la plantation . Les 1ers sont traditionnellement en 7x7 , voir 7x8 ... les autres parcelles plus récentes sont en 6x6 . Grosso modo , je suis aux alentours de 6ha . L'expérience m'a prouvé qu'il fallait s'aménager de belles tournées ... pour le travail ... et prévoir l'avenir pour une mécanisation totale de la récolte . J'en suis là . J'ai encore du potentiel foncier , libre , mais au delà d'un certain nombre d'oliviers c'est tout une autre stratégie . Et on ne peut pas se permettre financièrement d'employer du personnel .

Pour revenir à toi , généralement , dans la vente d'oliveraie , il y a une certain omerta ...ça se passe dans un cercle fermé. L'occasion est plutôt rare . L'achat de terre nue est plus accessible... vu la chute vertigineuse du nombre de jeunes agriculteurs . Puis il y a un réel plaisir, une fierté , à planter soi même ses oliviers . Au bout de 4 ans , tu peux espérer faire ta 1ere récolte .ça se calcule aussi : acheter une oliveraie en pleine production ou investir , à moins cher, dans une plantation . En tout cas , pour l'aspect "patrimoine" , c'est un investissement qui ne perd pas sa valeur .


Que d'incertitudes !! :lol:

BOUVIER
Messages : 25
Inscription : 06 déc. 2012 23:31

Re: Vivre de la culture de l'olivier

Message par BOUVIER » 25 nov. 2013 10:18

Merci Languedoc pour tout ces conseils,

Je pense comme toi que la plantation est une stratégie plus intelligente dans plusieurs sens. Même si dans mon cas j'ai débuté par l'achat d'un petit demi hectare d'oliviers anciens recépés qui m'ont demandé un travail considérable de remise en culture...Pour le rendement je n'y pense même pas! Je me dis quand même que sans parler de rentabilité, si je pouvais me consrtuire un patrimoine qui produit réellement ca serait quand même pas mal.

En attendant de trouver une terre à planter, je dois aménager les parcelles que j'ai déja en comblant les "trous", environ 20-30. Deux méthodes sont possibles

Soit je récupère et transplante des pied recépés sur des arbres en place, qui paraissent jolis, vigoureux, assez grands (1m50) et qui sont de toute façon trop nombreux et parfois mal placés (je devrais donc en couper ou en arracher)

Soit j'achète des plants "neufs" ou ce sera un peu plus long (et encore est-ce sur?), plus couteux mais je serais certain d'avoir des olives...C'est un dilemme

Que ferais tu, ou que feriez vous?

Languedoc
Messages : 249
Inscription : 03 juil. 2011 17:33

Re: Vivre de la culture de l'olivier

Message par Languedoc » 25 nov. 2013 18:14

Bonsoir Bouvier .
Excellente question . Une parcelle avec des recépés de 1956 , c'est beau ... sentimental même ... mais Dieu sait que c'est pénible au travail . 4-5 voir 6 charpentières !!!
Je voulais mettre la parcelle en mono-tronc ...et là , il n'y a pas de bonnes solutions . Transplanter des charpentières ( je voulais le faire aussi ) , sauf à avoir un tracto-pelle , ça coute les deux bras !!! Donc j'ai fait des essais en coupant les charpentières à ras ... le résultat est "infernal" ...chaque année tu passes un temps dingue à couper l'explosion de gourmands .

Non , t'ennuie pas à faire ça !

Franchement , je me sers chez Rouvier ( entre Fabrègues et Pignan ) .. je le conseille à tout le monde d'ailleurs !!! ....tu achètes tes plants à 5,50euros ; ils font entre 60 et 80 cms ; et au bout de 5 ans (avec du phosphate d'ammoniaque ...100gr les 2 premieres années ...200gr les 3 autres ) ... tes oliviers ont des tronc de 15-20 cms d'épaisseur.
Des collègues ont essayé d'autres pépinièristes , mais quand tu vois mes plantiers , y a pas photos . " Beau à l'achat = belle croissance" .. pas de plant rase motte ; là t'attends une génération !! :lol:

Va au plus simple ! En plus , tu choisiras ta variété ! Puis c'est une fierté .

Pour les terres à la vente , demande aux anciens du (ou des ) village . n'essaie même pas la Safer .

coupet
Messages : 302
Inscription : 05 mai 2013 16:58

Re: Vivre de la culture de l'olivier

Message par coupet » 25 nov. 2013 18:30

Bonsoir,
N'y a t'il pas de rejets au pied,auquel on pourrait couper un bout de mat avec (où il y aurait un peu de racines avec),pour les replanter.

Répondre