INTERDICTION DU DIMETHOATE

Forum général
davidmalhautier
Messages : 192
Inscription : 11 nov. 2012 21:27

INTERDICTION DU DIMETHOATE

Message par davidmalhautier » 13 avr. 2016 20:48

Bonjour à tous, l'heure est grave! Le diméthoate vient d'être interdit pour la cerise, je voulais savoir si quelqu'un savait ce qu'il en était pour l'olive. Après la fameuse bactérie, les productions aléatoires les prix bas, nous devons je pense être pessimistes.

Si notre gouvernement avait du courage pour ne pas dire autre chose, il taperait du point sur la table et dirait on interdit en Françe toute importation de fruits étrangers non produits dans les mêmes conditions que nous.

Si vous en savez plus, la parole est à vous.

Ps languedoc en parlait depuis un moment!

tece
Messages : 86
Inscription : 06 nov. 2012 07:30

Re: INTERDICTION DU DIMETHOATE

Message par tece » 14 avr. 2016 03:48

Bonjour ,j'ai posé la question en février , là ou j'achète mon engrais , le diméthoate n'est plu a la vente depuis novembre 2015(même pour les professionnels qui ont le certiphyto).

Jean-Michel Duriez
Administrateur
Messages : 271
Inscription : 26 juil. 2003 11:44

Re: INTERDICTION DU DIMETHOATE

Message par Jean-Michel Duriez » 15 avr. 2016 10:39

Voici très précisément où nous en sommes :

L'AFIDOL suit depuis plusieurs mois ce dossier en relation avec le Ministère de l'Agriculture.
La décision d'interdiction de vente et d'utilisation du diméthoate a été faîte par l'ANSES début février 2016.
L'AFIDOL, soutenue par le SIDOC (interprofession de l'olive en Corse) a déposé le 29 février 2016, une demande de dérogation 120 jours du 15 juillet au 15 octobre, pour l'utilisation des matières actives à base de diméthoate contre Bactrocera oleae (mouche de l'olive) pour 2016 et 2017.

À ce jour, l'AFIDOL n'a pas reçu de réponse officielle à cette demande.

Jean-Michel Duriez - Directeur Adjoint de l'AFIDOL

Languedoc
Messages : 249
Inscription : 03 juil. 2011 17:33

Re: INTERDICTION DU DIMETHOATE

Message par Languedoc » 16 avr. 2016 12:43

Bonjour à tous .
Salut david .
Et oui !!! Une interdiction franco-française dramatique pour l'Oléiculture et la Cerisiculture .
Et comme en France , nous ne sommes pas à un paradoxe prés , les productions étrangères traitées , bien sûr , au diméthoate , ne sont pas interdites d'importation .
Voilà comment en France , on sait si bien se tirer une balle dans le pied !!!
D'ailleurs dans toutes les cultures agricoles , la France a ce génie de nous interdire les molécules efficaces et de nous laisser totalement désarmés .

Certes le diméthoate est un insecticide qu'il faut utiliser avec précaution ... mais il n'est pas plus nocif ( si on va dans ce sens ) que les insecticides encore homologués .
Par contre , son "grand" avantage ( sans parler de son efficacité incomparable et son faible cout ) est qu'il n'est "pas" LIPOSOLUBLE !!! On ne le retrouve pas dans l'huile .
Il ne faudra pas s'étonner de retrouver désormais des résidus de deltamethrine et de lambda cyhalothrine .
ça !!! C'est un argument . Mais bon :?

Les conséquences pour moi sont simples . Arrêt de tous les projets . On avait prévu de planter 4-5ha , d'investir dans un tracteur et un vibreur de tronc ... l'envie n'y est plus !!

Le peu d'oléiculteurs qu'il reste dans le coin , sont comme moi ... totalement démotivés .
Il ne faudra pas s'étonner , non plus , que beaucoup d'entre eux abandonnent . La quantité et la qualité de nos olives risquent également d'être en chute libre .
Vous avez vu le non-hiver , chaud et humide , que nous avons eu ... la population de mouche va assurément exploser ... malheureusement l'essentiel des oliviers de notre région sont plus proche du littoral que des Cévennes .
Bref !

Je suis cependant "content" que l'Afidol ait pris la mesure du problème ... mais je n'ai guère d'espoir avec ce ministre de l'Agriculture . Décréter dans l'absolu ,une réduction de 50% des pesticides en se déconnectant totalement des réalités , des aléas climatiques , c'est absurde .

Maintenant , il serait temps , avec nos collègues cérisiculteurs , de montrer les dents ... ça ne marche "que" comme ça en France ... sinon le combat est perdu . Et on ne pourra qu'assister à la mort inexorable d'une oléiculture populaire et traditionnelle .

davidmalhautier
Messages : 192
Inscription : 11 nov. 2012 21:27

Re: INTERDICTION DU DIMETHOATE

Message par davidmalhautier » 24 avr. 2016 19:53

Bonjour à tous, Encore des questions! un cri de révolte également.

La France via notre ministre vient de mettre en place une clause de sauvegarde pour la cerise, et certains pays comme l'Espagne ou l'Italie viennent d'interdire le dimétoathe.

S'agit il d'une interdiction sur la cerise ou de la molécule?

Peut-on demander la mise en place de la même clause de sauvegarde pour l'olive, car même si l'Espagne et l'Italie retirent la molécule, il reste le Portugal la Grèce et surtout les pays du Magreb pour l'huile et les olives de table.

Je suis particulièrement inquiet pour cette filière, car autant on peut arriver à faire de l'huile avec des olives piquées que pour la confiserie c'est impossible. C'est également impossible de récolter et de les trier. La mort de cette filière pour moi, car qui peut prétendre faire des Lucques sans cette molécule et à quel prix?

Je pense également aux confiseurs qui ont investit dans certains projets. Il est temps de vous manifester aussi.

Sur la méthode on nous manque vraiment de respect en interdisant cette molécule sans préavis sans concertation, sans mesurer les impacts financiers sur tous les acteurs de la filière. On nous met devant le fait accompli et nous n'avons pas le temps de nous organiser.

Enfin que se passera t-il, nous planterons ou grefferons les variétés les moins sensibles à la mouche comme l'Arbequine, ou sera la diversité?

Pour moi ceux qui nous dirigent nous manquent de respect tout simplement, c'est nous qui travaillons et créons de la richesse, pas eux! ils font des réunions interminables, des banquets comme des rois et nous empêchent de travailler et pas uniquement dans l'agriculture!

davidmalhautier
Messages : 192
Inscription : 11 nov. 2012 21:27

Re: INTERDICTION DU DIMETHOATE

Message par davidmalhautier » 24 avr. 2016 20:42


zitoun
Messages : 119
Inscription : 17 déc. 2007 08:15

Re: INTERDICTION DU DIMETHOATE

Message par zitoun » 20 mai 2016 22:51

davidmalhautier a écrit :Bonjour à tous, Encore des questions! un cri de révolte également.

La France via notre ministre vient de mettre en place une clause de sauvegarde pour la cerise, et certains pays comme l'Espagne ou l'Italie viennent d'interdire le dimétoathe.

S'agit il d'une interdiction sur la cerise ou de la molécule?

Peut-on demander la mise en place de la même clause de sauvegarde pour l'olive, car même si l'Espagne et l'Italie retirent la molécule, il reste le Portugal la Grèce et surtout les pays du Magreb pour l'huile et les olives de table.

Je suis particulièrement inquiet pour cette filière, car autant on peut arriver à faire de l'huile avec des olives piquées que pour la confiserie c'est impossible. C'est également impossible de récolter et de les trier. La mort de cette filière pour moi, car qui peut prétendre faire des Lucques sans cette molécule et à quel prix?

Je pense également aux confiseurs qui ont investit dans certains projets. Il est temps de vous manifester aussi.

Sur la méthode on nous manque vraiment de respect en interdisant cette molécule sans préavis sans concertation, sans mesurer les impacts financiers sur tous les acteurs de la filière. On nous met devant le fait accompli et nous n'avons pas le temps de nous organiser.

Enfin que se passera t-il, nous planterons ou grefferons les variétés les moins sensibles à la mouche comme l'Arbequine, ou sera la diversité?

Pour moi ceux qui nous dirigent nous manquent de respect tout simplement, c'est nous qui travaillons et créons de la richesse, pas eux! ils font des réunions interminables, des banquets comme des rois et nous empêchent de travailler et pas uniquement dans l'agriculture!
Salut David !
Tu as parfaitement raison.
Je crois qu'ils sont tous devenu complètement fadas et inconscients.
L'agriculture est en train de devenir un métier de loisir.
Les doux rêveurs s'imaginent qu'ils vont changer l'agriculture par des pratiques diablesques.

Ma foi, l'agriculture meurt, et personne ne s'en rend compte.
Hé bien on importera les fruits et légumes d'ailleurs.
Et à la place de terres entretenues et cultivés on aura des harmas.

Au moins tu en fais dans ce pays, au plus il t'en reste.
Le travail n'est plus valorisé, a contrario, on valorise la fainéantise.
Exemple :
Moi, toutes mes terres céréalières sont aujourd'hui de somptueux harmas. ça fait dégueulasse, mais c'est bio .... comme ça tout le monde est content.
On me donne des primes, que je les travaille ou pas.
Si je les travaille, je suis chaque année entre perte ou gain dérisoire. Quant je dit dérisoire, c'est même pas le quart du RMI.
De pas les travailler, j'ai pas de frais, pas de travail, et surtout pas de perte.
Alors ma foi, la prime, c'est à tout bénéfice, 400 €/ha. Pourquoi s'emmerder à travailler pour à la fin afficher la bulle ou presque !
Je gagne plus de rien y faire que de les travailler.
Alors maintenant, je me focalise là où je gagne ma vie et le reste, de l'air.
A 46 ans, et bien si je pouvais signer pour avoir 60 ans du jour au lendemain, je le ferai de suite. Je vendrai tout et quitterai ce pays avec une immense joie .

Pour en revenir au Dimethoate, je sais pas si certain on vu les cerises cette année.
Ha il y a de la proteine, du gras ....
Parait que c'est l'alimentation de demain, les vers, les asticots .... :mrgreen:

Prennez une cerise entre l'index et le pouce, vous serrez, le jus sort dans tout les sens, c'est pas un asticot qu'il y a cette année, mais un élevage.
Faudrait leurs amener un plateau de cerise "bio" à tout ses couillonacrates et le leur faire bouffer.
Pour les olives ..... attendons la suite des couillonades .... 2014 n'a pas marqué les esprits il faut croire.
Tout deviens aléatoires en agriculture. :evil:

davidmalhautier
Messages : 192
Inscription : 11 nov. 2012 21:27

Re: INTERDICTION DU DIMETHOATE

Message par davidmalhautier » 24 mai 2016 19:41

Salut Zitoun et merci pour ton soutien, cette année la floraison est belle et l'inquiètude est là pour les futures olives. Si on ne peut pas les vendre en table, on en fera de l'huile mais le marché sera saturé très vite car il y aura plus d'olives.

Pour les cerises elles étaient pas trop trouées dans les champs avoisinants car je pense que grand nombre d'arboriculteurs finiront leur stock de diméthoate.

Vu comme le printemps est mauvais ça s'annonce donc catastrophique pour nous.

Tu as raison en France il faut vivre des aides, la pire des choses c'est le travail.

Pour gagner de l'argent soit du patrimoine tu loues des appartements, soit les aides.

Ils sont arrivés à bien nous ecoeurer. Bravo.

claudeduvar
Messages : 144
Inscription : 05 sept. 2007 22:10

Re: INTERDICTION DU DIMETHOATE

Message par claudeduvar » 24 mai 2016 22:31

bonjour à tous

on est pas obligé de rentrer dans ce système d'agriculture et on peut vivre de son travail sans aide, il faut juste le vouloir, reprendre son exploitation tout repenser, se former, renvoyer les conseilleurs, moins investir, faire travailler le sol par d'autres auxiliaires que les outils, mieux valoriser ses produits.. mais c'est dur il faut s'appuyer sur des exemples concrets :wink:

zitoun
Messages : 119
Inscription : 17 déc. 2007 08:15

Re: INTERDICTION DU DIMETHOATE

Message par zitoun » 29 mai 2016 09:05

claudeduvar a écrit :bonjour à tous

on est pas obligé de rentrer dans ce système d'agriculture et on peut vivre de son travail sans aide, il faut juste le vouloir, reprendre son exploitation tout repenser, se former, renvoyer les conseilleurs, moins investir, faire travailler le sol par d'autres auxiliaires que les outils, mieux valoriser ses produits.. mais c'est dur il faut s'appuyer sur des exemples concrets :wink:
Bonjour,
Claude, qu'elle est t'a profession ?
Agriculteur à plein temps ou a titre secondaire ?
Tu parles de moins investir, moi je veux bien, sauf que la plus part des investissements sont liés aux mises aux normes, et qui ne cessent d'évoluer.
Des exemples concrets comme tu sites, oui, j'en ai. Des rêveurs qui ont mis la clé sous le paillasson au bout de quelques années.
De dire que l'on peut ce passer de produits phyto par des manières alternatives "dites respectables" oui, pour son jardin potager peut être...
Mais là on parle agriculture, du professionnalisme, un métier où l'on doit pouvoir vivre de sont métier.
Hors, on nous place dans une position, d'agriculture d'incertitude de revenu en cas d'attaque de ravageurs ou maladies.
Pas assez des risques de catastrophes climatiques, on a maintenant et en plus, les risques de maladies et ravageurs. Qui est bien plus sévère que les caprices climatiques.
Tu travailles toutes l'années, pour à la fin ne tirer aucun bénéfice. Qui accepterai de travailler pour ne rien gagner ?
Alors ma foi, on veut bio, hé bien a ce moment là, que l'état ce porte garant de revenus en cas de problème. Et pas des mesurettes à la mort moi le nœud comme le report de charge MSA ou de taxes foncières.
ça s'appelle reculer pour mieux sauter.
Puis il faudrait que l'on m'explique pourquoi les productions de fruits et légumes bios sont plus cher que les produits conventionnels dans les commerces ????
Là il faudrait que l'on m'explique, car aux producteurs, les prix d'achats aux producteurs sont identiques au conventionnel.
Qui ce gavent ?
Toujours les mêmes, les GMS. Et le consommateur payent cher, sans que les producteurs en voient une augmentation significative des ses revenus.
En bio, et dans beaucoup de cultures, les rendements sont moindres, c'est -30 à -50 %. Alors si c'est pour vendre au grossiste au même prix que le conventionnel tout en affichant -30 à -50 % des récoltes, il y a un léger problème là, non ?
On diabolise l'agriculture en racontant tout et n'importe quoi, qu'un seul mot d'ordre, faire peur, semer la psychose. Monter la population contre l'agriculture. C'est du terrorisme tout simplement.
Tout le monde gueules, par contre, on a jamais autant eu de vols de cultures en quelques années.

claudeduvar
Messages : 144
Inscription : 05 sept. 2007 22:10

Re: INTERDICTION DU DIMETHOATE

Message par claudeduvar » 31 mai 2016 22:17

bonjour

je suis pluriactif ; apiculture, vigne et olivier environ 50% 30% et 20% dans l’ordre pour les revenus. La vigne en bio selon le secteur franchement c’est réaliste, techniquement c’est possible mais il y a un travail en amont avant même la plantation et du temps à passer avec des agriculteurs de sa région qui maitrisent bien, perso il y a longtemps que j’ai abandonné la certification bio, bravo à ceux qui adhèrent car ça canalise bien et oblige à pas mal de rigueur, je voulais dépasser ce cadre formater pour être plus libre, côté vigne j’ai la chance d’avoir une pièce d’un vieux et dernier cépage Varois, le carignan , il a plus de 50 ans, le père a fait de la résistance à l’époque et on l’a pas arraché. L’olivier en bio pour lutter contre la mouche c’est en l’état mission impossible, du moins pour mon cas et il faudrait y mettre beaucoup d’énergie ce qui n’est pas faisable à cette période de l’année et économiquement pas viable, je pense sincèrement abandonner tous traitements contre la mouche et faire l’impasse sur la récolte les mauvaises années, on s’aperçoit que les années galères il faudrait traiter un max en bio ou conventionnel d’ailleurs pour un résultats de toute façon aléatoire et une augmentation des charges trop importante pour couvrir les frais et les autres années qu’on traite ou pas on arrive au même résultat pire même tu manques un traitement un seul et au final en comparant avec une parcelle non traitée c’est équivalent en nombre de piqures, en conventionnel un larvicide fera qu’il y aura la matière grasse en moins mais pas plus. pour la matos le strict minimum : tracteur, pas d’outil rotatif que tracté sauf le pulvérisateur, sécateur électronique et j’ai revendu mon vibreur car non adapté à ma variété principale, je fais appel à un prestataire si besoin ou un voisin pour les travaux spécifiques. ça roule pas sur l'or non plus mais c'est agréable et j'ai du temps pour la famille les amis

zitoun
Messages : 119
Inscription : 17 déc. 2007 08:15

Re: INTERDICTION DU DIMETHOATE

Message par zitoun » 01 juin 2016 08:41

Ok, merci pour ta réponse.
Donc pour les oliviers, tu t'en remet à la grasse de Dieu. Si l'année est clémente, tu récoltes, s'il y a invasion de mouches tu laisses partir t'a récolte.
C'est un choix, et je le respecte.
Le problème, c'est que si tout le monde appliquent cette méthode, les moulins ont du gros souci à ce faire. Tout les emplois deviennent précaires, ainsi que les revenus. Une année oui, une année non, financièrement parlant, la filière oléicole joue à la roulette Russe. :shock:
Dans ce contexte, l'oléiculture Française est condamné.
A très court terme ce sera la disparition des moulins coopératifs.
Pour résumer, l'huile d'olives Française n'a plus aucun avenir.
Je parle de l'oléiculture, mais on prend strictement le même chemin dans l'agriculture toutes productions confondues.

Mais dans quel état sera notre beau pays dans seulement les 5 prochaines années ? Tout va aller très vite .... désertification de l'agriculture et de tout ses acteurs.
On a détruit l'industrie Française, maintenant c'est au tour de l'agriculture.
La prochaine guerre mondiale, et on y fonce à 200 à l'heure, ce pays crèvera de faim .... :cry: :cry: :cry:
Je crois qu'il y a trop longtemps que le pays n'a pas souffert, et que personne ne ce rend compte de la toile que l'on est en train de tisser ....
Pauvre France !

claudeduvar
Messages : 144
Inscription : 05 sept. 2007 22:10

Re: INTERDICTION DU DIMETHOATE

Message par claudeduvar » 01 juin 2016 22:09

tu sais l'olivier a connu ses heures de gloire en nombre et tonnage d'huile bien avant que n'existe les insecticides et les désherbants et des moulins il y avait bien plus qu'avant, ce sont les mouliniers qui venaient chercher la récolte à la bastide
dire que l'huile était mauvaise c'est aller un peu vide, il y avait de tout, perso certaines huiles d'aujourd'hui récoltées à partir d'olives vertes sont pour moi et mon cadre culturel totalement inconsommables

pour la mouche, sérieusement je pense qu'il faut se poser la question, mon idée de ne plus traiter ne vient pas d'un coup de tête mais d'années d'essais de comparaisons, c'est certes un petit coup de gueule mais force de reconnaître qu'on a pas beaucoup de produits efficaces, le piègage pas vu de différence avec une parcelle témoin, le syneis idem, l'argile faudrait rester sérieux si il faut sortir le pulvé après chaque orage certaines années on va y laisser de l'argent, il reste quoi; le dimeothoate et encore avec le nombre de traitements il va vite y avoir une résistance

on est de toute façon dans une impasse pour ce prédateur

ratouli66
Messages : 1
Inscription : 13 juil. 2016 20:03

Re: INTERDICTION DU DIMETHOATE

Message par ratouli66 » 13 juil. 2016 20:15

Bonjour,
avez vous testé l'efficacité du piegeage dit "massif" préconisé par l'afidol ?
J'ai seulement 40 oliviers dans les PO et j'ai mis seulement 1 bouteille par arbre. Résultat pas terrible, quelques mouches dans les pièges mais beaucoup d'olives piquées l'an dernier (variété olivière).
J'ai quand même fait des traitements, 3 en tout, espacés de 1 mois environ, dont 2 avec un larvicide.
Cette année je comptais augmenter le piégeage massif en mettant 4 bouteilles par arbre avec en plus un colorant jaune qui serait attractif paraît-il.
Je ne sais pas si je continuerai de traiter avec un larvicide, ça dépendra du résultat du piégeage massif.
Est ce que certains d'entre vous ont un retour d'expérience sur cette technique ?
Merci

davidmalhautier
Messages : 192
Inscription : 11 nov. 2012 21:27

Re: INTERDICTION DU DIMETHOATE

Message par davidmalhautier » 14 juil. 2016 11:24

Salut, j'ai cette année placé 300 pièges avec du colorant E102 et des bandes jaunes fluos. 1 à plusieurs pièges par arbre quelquefois avec du phosphate diamonique 40g/ piège. Les résultats sont moyens, en revanche les pièges de couleur bouteille avec adhésif jaune et glue aérosol sont très efficaces.

Pour ma part sur Manduel, j'ai déja observé le premier vol la semaine dernière et quelques olives sont piquées sans trou de sortie bien sur.

Je pense pour ma part qu'il ne faut pas hésiter à mettre plusieurs pièges par arbre.

Bonne chance

Répondre