fin de la liposynthese

Forum général
M. bruno theuerlacher
Messages : 15
Inscription : 30 août 2005 11:52
Localisation : France
Contact :

fin de la liposynthese

Message par M. bruno theuerlacher » 20 nov. 2005 09:55

autrement dit :

jusqu'a quand l'olive continue t'elle de fabriquer de l'huile ?

les premiers gels arrivent , les olives vont " secher" donc la teneur en huile va augmenter , mais en plus de ce phenomene , sait on si l'olive continue a synthetiser de l'huile ?


c'est difficile a savoir par une simple observation de l'evolution des rendements !

M. EDY SPAGNOL
Messages : 173
Inscription : 21 nov. 2004 19:40

RECOLTE TARDIVE

Message par M. EDY SPAGNOL » 20 nov. 2005 23:54

Bonsoir M. bruno theuerlacher

Le maintien tardif des olives sur l'arbre l'épuise et fragilise celui ci, de plus vous allez pénaliser et endommager la nouvelle floraison et du coup avoir une fructification très médiocre l'année prochaine.

Il faudrait surtout récolter les olives avant que le processus d'abscission ne commence, plus facile a observer.

c'est difficile a savoir par une simple observation Epiderme sombre, noir tres violet, brillant, a ce stade la pulpe perd sa consistance, se fripe sous les premiers froids et c'est le début de la déshydratation, Stade optimal pour les olives "séches"

Il est vrai que vous pouvez avoir un meilleur rendement en huile avec une récolte tardive, mais c'est surtout une histoire de goût
Mais avec une acidité plus élevée, et très peu ou pas de fruité.

A+

Christian Pinatel
Messages : 28
Inscription : 23 nov. 2005 11:59
Localisation : France

Message par Christian Pinatel » 23 nov. 2005 12:19

Pour quelle variété posez vous la question de la lipogénèse?

M. bruno theuerlacher
Messages : 15
Inscription : 30 août 2005 11:52
Localisation : France
Contact :

Message par M. bruno theuerlacher » 23 nov. 2005 13:20

bonjour !

j'ai 90% d'aglandau et le reste en bouteillan

je me demande si , par exemple, le gel stoppe le procesus !

Christian Pinatel
Messages : 28
Inscription : 23 nov. 2005 11:59
Localisation : France

Message par Christian Pinatel » 23 nov. 2005 19:12

Le processus s'interrompt chaque fois que la température moyenne journalière descend au dessous de 9° environ.
Elle reprend si ça se réchauffe et que les olives n'ont pas gélé (tissus détruits).
Par ailleurs la lipogénèse s'arrête lorsque les olives sont entièrement colorées en surface, mais il y a des différences selon les variétés.
Comme l'aglandau est assez tardif, il peut y avoir fabrication d'huile assez longtemps, mais pas aussi longtemps que les variétés de type italien pour qui la lipo peut se poursuivre jusqu'au printemps suivant.

M. bruno theuerlacher
Messages : 15
Inscription : 30 août 2005 11:52
Localisation : France
Contact :

Message par M. bruno theuerlacher » 23 nov. 2005 19:19

merci beaucoup pour ces infos !


j'en conclu que tant que les olives n'ont pas franchement gelé , le procesus est succeptible de se poursuivre a des temperatures variables en fonction des varietés !

Christian Pinatel
Messages : 28
Inscription : 23 nov. 2005 11:59
Localisation : France

Message par Christian Pinatel » 23 nov. 2005 19:27

C'est juste. Mais pour être sur d'avoir une bonne récolte, il est nécessaire d'avoir tout récolté avant le gel, car l'huile obtenue à partir d'olive gelées n'a plus les mêmes caractéristiques. En AOC, elle devra être déclassée, par exemple. Il y a aussi la chute régulière des fruits les plus gros qui peut compenser à peu près le gain par olive.

M. bruno theuerlacher
Messages : 15
Inscription : 30 août 2005 11:52
Localisation : France
Contact :

Message par M. bruno theuerlacher » 23 nov. 2005 19:36

il est nécessaire d'avoir tout récolté avant le gel,





la , je ne comprend plus!

les olives ayant subit un gel donnent une huile de parfaite qualité meme si les olives ramassées avant donne une huile offrant une grande palette de saveurs mais amere et piquante !

ces deux qualitées ( amere et piquante ) sont certes une garantie de tres bonne concervation , mais plaisent peu au concomateurs habitués aux huiles issues des moulins " traditionnels "

l'ideal etant je pense de recolter les olives dés que la liposynthese est finie ( ou presque ! )...d'ou ma question de depart !

Enfin , quand on a une grosse production , il est plus que delicat de concentrer la recolte sur 2 semaines ( main d'oeuvre , materiel , rendez vous au moulin , meteo ...etc...)

M. EDY SPAGNOL
Messages : 173
Inscription : 21 nov. 2004 19:40

Message par M. EDY SPAGNOL » 24 nov. 2005 00:42

Bonsoir Mr bruno theuerlacher

Nos test a nous

Avec mes voisins nous avons strictement les mêmes variétés, nous nous sommes regroupées tous les 6 et sur quatre ans nous analysons,
La première année nous avons mis les filets et avons récolte les olives sur quatre semaines trois jour chaque fois
Par contre chez nous a « taggia », ils ne connaissent pas le gel, et si par hasard il fait mois un c'est le bout du monde, certains oliviers ont plus de 1000 ans

Dans tout les cas si nous ne les récoltons pas a temps, maximum vers le 10 décembre 90% des olives sont par terre, bien sur suivant les conditions climatiques à plus ou moins 5 jours mais pas plus et si un bon coup de vent plus rien ET SANS APPEL.

« Taggiasca 80% » « Frantoio 15% » reste pollinisateurs et variétés servant de leurre mais avec elles en 2005 nous n'avons pas fait de l'huile avec

Nous avons investi sur des cuves tout inox fermé avec robinet, appropriées pour décanter, nous laissons une semaine, et l'on transvase dans une autre cuve inox
Deux fois en tout en 2003
Trois fois en tout en 2004, et nous ferons idem cette année.
Nous avons trouvé une très grosse différence entre deux fois et trois fois.


En 2003 Début de la restructuration
Première semaine nous avons récolte 1 200 Kg,
7.6 Kg pour 1 litre
Deuxième semaine nous avons récolte 1 400 Kg,
7.3 Kg pour 1 litre
Troisième semaine nous avons récolte 1 520 Kg,
6.9 Kg pour 1 litre
Quatrième semaine nous avons récolte 620 Kg,
6.8 Kg pour 1 litre

En 2004
Première semaine nous avons récolte 1 450 Kg,
7.4 Kg pour 1 litre
Deuxième semaine nous avons récolte 1 600 Kg,
7.2 Kg pour 1 litre
Troisième semaine nous avons récolte 1 720 Kg,
6.8 Kg pour 1 litre
Quatrième semaine nous avons récolte 920 Kg,
6.8 Kg pour 1 litre

En 2005 avec un arrosage le soir, 2 fois en juillet, et trois fois en août,
Première semaine nous avons récolte 450 Kg,
6.4 Kg pour 1 litre
Deuxième semaine nous avons récolte 800 Kg,
6.1 Kg pour 1 litre
Troisième semaine nous avons récolte 820 Kg,
5.8 Kg pour 1 litre
Quatrième semaine nous avons récolte 320 Kg,
5.4 Kg pour 1 litre

But de notre opération trouver le meilleur équilibre tout confondu.
Pour NOUS celle qui vient en tête DE LISTE est pour l'instant la deuxième semaine 30% mures fripées, 60% mures plus
10% 3/4 colorées.

Eux vendent l'huile au moulin en bouteille « verre », par contre celle qui a le plus de succès est la troisième en premier, la seconde, la première, et la dernière semaine il leur en reste un peu.

Dans les 5 ans nous pensons pouvoir être prêt des 10 tonnes a 13 tonnes, pour ma part quadrupler mon oliveraie avec des oliviers de quatre ans.
Notre moulinier a fait analyser la troisième semaine la différence est énorme et cette Année nous ferons analyser les quatre huiles, pour avoir des données plus précises,

Nous avons prévu de continuer nos travaux.

Vous quel est votre but

A+

M. bruno theuerlacher
Messages : 15
Inscription : 30 août 2005 11:52
Localisation : France
Contact :

Message par M. bruno theuerlacher » 24 nov. 2005 08:15

bonjour !

moi , mon but est plus simple !
Je porte mes olives au moulin qui en plus me vend l'huile ( c'est un autre metier ! )
Donc , je suis dependant de ses periodes d'ouverture .
Mais a part cela , je me demandais jusqu'a quel moment il etait utile d'attendre pour recolter sachant que chez nous il peut faire froid avec du vent , ce qui accelere la chute des olives !

Christian Pinatel
Messages : 28
Inscription : 23 nov. 2005 11:59
Localisation : France

Message par Christian Pinatel » 25 nov. 2005 13:41

M. bruno theuerlacher a écrit :utile d'attendre
Tout dépend des pentes respectives de la perte de poids de vos olives et de l'augmentation du prix que vous en retourne le moulin, et de si celui-ci vous accepte les olives gelées au même prix que les olives saines, sachant que la probabilité de gel augmente fortement vers le 20 25 novembre. A ce calcul il faut ajouter le taux de chute des fruits.

M. EDY SPAGNOL
Messages : 173
Inscription : 21 nov. 2004 19:40

A propos (c'est un autre métier !)

Message par M. EDY SPAGNOL » 25 nov. 2005 16:29

Bonjour tous les deux

A propos (c'est un autre métier !)

Nous avons été contacté sur place 6 fois en 15 jours, pour nous acheter directement les olives sur place, alors que nous étions en train de les récolter ? Ils avaient meme les casiers, certains casiers deja rempli "et de la belle marchandise au regard" dans leur petits camions frigo.

Nous avons pris des engagements avec notre moulinier, et nous avons discuté de la chose, qui pour lui pose un problème de manque à gagner.

Les propositions pour 10 Kg vont,
La première semaine : 10 euros, et 11 euros
La deuxième semaine : 2 fois 12 euros et une 13 euros
La troisième 10 euros

Sur les 6, 4 contact italiens et 2 français Tous paiement immediat? dont trois tout en regle.

Les premiers nous ont surpris, mais les autres nous avons fait notre enquête ils achètent déjà notre huile au moulin.
Deux d'entre eux achètent les olives pour les mélanger aux leurs.

Avez vous eu des démarches similaires :?:

Et pourquoi par 10 kg :?:

Bien entendu, récolte manuelle, et une seule pression a froid, et des les 500Kg maxi, l'huile trois heures est faite, ou maxi e lendemain? LE MOULINIER EST A 2.6 Km.

Moi je ne la vends pas, mais mes voisins pratiquent les prix suivants.
La première semaine est vendue en 15 jours « 8,5 euros »
La deuxième dans les deux jours « 10 euros » pour 2006 directement dans des bidons de 30 litres.
La troisième ils viennent la récupérer dans la journée, pas le temps de l'embouteiller « 12 euros »
La quatrième il nous en reste d'une année sur l'autre « 8 euros »

Du coup cela nous fait réfléchir autrement :roll:

C'est aussi pour cela, que je ne comprends pas Mr Bruno :!:
Par contre Mr Christian, a une autre démarche qui me semble intéressante que je ne connais pas

Vu vos courriers, je suis intéresse par vos analyses, qui peuvent se compléter dans les années a venir.

A+

M. EDY SPAGNOL
Messages : 173
Inscription : 21 nov. 2004 19:40

Information

Message par M. EDY SPAGNOL » 25 nov. 2005 19:19

bonjour Mr Christian PINATEL

Je me pose une Question :?:

Seriez vous le Responsable Technique de Production et de Transformation Huile d'Olive de l'AFIDOL :?:

Mr Spagnol Edy
a bientot

Christian Pinatel
Messages : 28
Inscription : 23 nov. 2005 11:59
Localisation : France

Message par Christian Pinatel » 28 nov. 2005 14:00

On ne peut rien vous cacher.

Christian Pinatel
Messages : 28
Inscription : 23 nov. 2005 11:59
Localisation : France

Message par Christian Pinatel » 06 déc. 2005 14:00

M. Christian Pinatel a écrit : sachant que la probabilité de gel augmente fortement vers le 20 25 novembre.
Je suis désolé de faire de l'autopromotion pour mon propre texte, mais ces temps-ci nous sommes très sollicités pour des questions relatives au gel des fruits survenus les derniers jours de novembre. Avec les exigences croissantes en matière de qualité et en regard des mesures chimiques et organoleptiques, les dégats du gel sur les fruits prennent de plus en plus d'importance. Il y a une quinzaine d'années, un gel n'était pas très grave, car la l'huile n'était pas perdue et les acheteurs moins exigeants, comme les contrôles de la qualité. Aujourd'hui les olives gelées ne peuvent pas fournir une huile commercialisable dans de nombreux cas. C'est pour cela que les risques de gel doivent être pris en compte pour la planification de la récolte.

Répondre