fumure oliviers

Forum général
M. Sébastien LE VERGE

Message par M. Sébastien LE VERGE » 10 sept. 2004 11:19

Bonjour,

Les doses d'engrais données sont valables pour des arbres au sec. Il faut apporter d'avantage d'azote (+ 20 U) et de potasse (+ 40 U) si les arbres sont irrigués. En effet, on passe généralement d'une récolte moyenne de 3 tonnes / ha en sec à 6 tonnes / ha en irrigué. Or les fruits sont de gros exportateurs d'azote et de potassium. La fumure doit être raisonnée en fonction des caractéristiques du sol, du mode cultural, de la croissance des arbres, de la récolte, des problèmes physiologiques ou pathologiques (se référer à l'article paru dans le Nouvel Olivier de mars / avril 2004).
Quant aux apports de phosphore, ce n'est pas tout à fait ça: tout dépend de l'action voulue. Si c'est pour enrichir le sol en phosphore, utilisez plutôt les engrais peu ou pas solubles; ce type d'engrais peut être apporté à l'automne comme au printemps (le phosphate bicalcique est fortement recommandé en sol à pH neutre et alcalin car il reste disponible durant une longue période: plus de 50% du phosphore est encore disponible au bout de 3 ans). Si c'est pour donner un coup de fouet aux arbres, il est préférable de réaliser des apports fractionnés sous des formes très solubles durant le printemps (phosphate d'ammoniaque 18-46-0 par exemple).
0-15-30 soluble dont 13,5 % de phosphore soluble: s'agit-il de 13,5 % de phosphore soluble (13,5 % du poids total) ou 13,5 % du phosphore qui est soluble (13,5 % de 15 % du poids total)? Dans le 1er cas: apporter l'engrais au printemps; dans l'autre cas: aucun inconvénient pour l'apporter à l'automne à condition de l'incorporer au sol.

Sincères salutations

Sébatien LE VERGE
AFIDOL

Répondre