olivier au Quebec-canada

Forum général
rrammouz
Messages : 2
Inscription : 30 août 2008 01:37

olivier au Quebec-canada

Message par rrammouz » 30 août 2008 03:24

Bonjour a toutes et tous,

Je suis nouveau dans ce domaine, et je projete a cultiver des oliviers au Quebec. Je sais La contrainte est le climat hivernal dur, pour ca je pense les proteger sous des hauts tunnels avec un apport de chauffage pour assurer une temperature adequate durant la periode de gele.
1- est-t-il possible de cultiver les oliviers sous une structure tunnel ou serre.
2- qu'elles variétés, resistantes au froid, me suggerez; et que pensez vous de l'arbequina.
3- qu'elle conseil, me proposez vous avant de se lancer dans ce defi.

je vous remerci enormement pour touts commentaires, informations qui peuvent m'aider.

abdallahaghrab
Messages : 69
Inscription : 25 juil. 2006 19:06

Re: olivier au Quebec-canada

Message par abdallahaghrab » 30 août 2008 22:44

L’olivier est considéré parmi les cultures arboricoles les plus sensibles au froid. Les effets néfastes des basses températures dépendent étroitement de stade de développement de l’olivier. En effet, cet arbre est plus résistant au froid durant la phase de repos végétatif (janvier et février) en tolérant des températures qui peuvent aller jusqu'à - 5 °C. Des températures voisines à cette dernière peuvent causer des dégâts qui se manifestent par le brunissement, Courbure et la chute des feuilles et le sombrissement des jeunes rameaux. Cependant des températures proche de 10 °C peuvent provoquer des dégâts plus graves et irréversibles et peuvent même causer la mort des arbres. Cependant les autres stades de développement sont très sensibles au froid. En effet, des températures proche de 0 °C provoquent des dégâts sur les fruits en affectant la qualité de huile durant la phase de grossissement et maturation des fruits et engendrent une perte considérable de la production s’il elles surviennent durant le période de croissance végétative et floraison en affectant les bourgeons, feuilles et fleurs. Il y lieu de signaler également que le degré tolérance au froid dépend des organes attaqués, étant le bourgeon le plus tolérant, suivi des pousses, feuilles de l’année, feuilles plus âgées et en fin arrivent les racines. Dans les zones avec un risque élevé de gelée comme la région de Catalogne en Espagne par exemple, la méthode la plus employée pour lutter contre le risque de gelée est la plantation des cultivars tolérants et l’emploi des engrais riche en potassium vu que cette élément intervient dans la tolérance au froid chez les plantes. Vous avez citer l’Arbequina, oui c’est une variété tolérante mais il existent d’autres plus tolérantes comme Mollar de Cieza, Farga, Lucio. Revenant maintenant à votre question concernant la conduite de l’olivier sous serre. D’après mon expérience, je n’est jamais entendu de cette pratique mais je sais qu’il est déjà utilisée pour d’autres cultures arboricoles comme le pêcher au Maroc.
Donc pourquoi pas pour l’olivier. Je pense que cette pratique est techniquement possible sachant que les boutures de l’olivier sont enracinées et endurcies sous serres dans des conditions bien contrôlées (Nébulisation, température, humidité relative). Ensuite, le plant passe plusieurs mois en pleins champs pour être adaptés à son nouveau milieu de culture. Donc pourquoi ne pas resté toute sa vie sous serre. Seulement la plantation doit être en super-intensive (1000 arbres/ha ou plus) pour rentabiliser les lourds frais d’investissement imposé par le coût de matériel de couverture, structure, équipements de contrôle climatique…). Dans ce sens, je porte à votre connaissance que les trois variétés les plus utilisées à l’échelle mondiale dans le système superintensif sont soit tolérantes au froid (arbequina) soit moyennement tolérante (Arbosana et Koroneiki). On peut même penser à la culture hors sol sur substrat avec possibilité de chauffage des racines mais tous est lié à la rentabilité économique qu’est en relation avec le prix de vente. Donc, avant d’entamer cette expérience, il faut réaliser une étude globale qui intègre aussi bien les composantes techniques que économiques.
Je suis prés à vous aider dans l’élaboration de cette étude.

Salutations

Abdallah AGHRAB
Pièces jointes
gelé_arbres.jpg
allures d'un verger d'olivier aprés une période de gelé survenue durant l'hiver de 2005 en Espagne
gelé_arbres.jpg (60.47 Kio) Consulté 12678 fois
gelé_plant.jpg
effets de gelé sur des jeunes plants d'olivier
gelé_plant.jpg (100.39 Kio) Consulté 12678 fois

rrammouz
Messages : 2
Inscription : 30 août 2008 01:37

Re: olivier au Quebec-canada

Message par rrammouz » 01 sept. 2008 23:23

Merci beaucoup abdallahaghrab pour votre reponse, qui est tres bien claire et detaillée.

Oliveraie266
Messages : 6
Inscription : 07 mars 2016 12:05

Re: olivier au Quebec-canada

Message par Oliveraie266 » 10 mars 2016 17:58

Je vous suggère aussi la variété Aglandau, qui est surtout plantée en Vaucluse et en Luberon qui sont des zones assez froides où la température peut descendre jusqu'à - 15. C'est une variété très résistante au froid.
Moi aussi j'envisage également de cultiver (peut-être) quelques oliviers au Québec.
Je m'occupe d'une oliveraie de 270 arbres en Luberon et je connais bien cette variété.

Comme votre message date de 2008, vous avez peut-être déjà planté vos arbres.


Bonne chance

jplac36
Messages : 1
Inscription : 23 mars 2017 02:41

Re: olivier au Quebec-canada

Message par jplac36 » 23 mars 2017 02:45

Bonjour Oliveraie266,

J'aimerais également cultiver des oliviers. Je me demandais, est-ce que vous envisagez cultiver des olivier dès cet été au Québec? De plus, est-ce que vous savez où il est possible de se procurer des oliviers Aglandau?

Merci et bonne journée!
Jean-Philippe Lachance

Répondre