Page 1 sur 1

coup de gueule

Publié : 02 déc. 2009 19:25
par castinel francois
je suis en colere tres en colere.on nous bassine sur les merites et les bienfaits de l huile d olive par les medias.on nous encourage a planter des oliviers a restaurer des oliveraies abandonnees.cela fais plus de dix ans que je restaure des oliviers et pour une fois que enfin je suis recompense par mon travail .je m entend dire par mon moulinier il y a une surproduction d olive je ne peux que vous en achetez que tant.qu est ce que j en fais des autres de la confiture je les laisse pourrir sur les arbres.il y a vraiment un malaise ou on arrete d encourager les gens a se lancer dans l olive ou on cherche des filieres pour vendre notre huile mais qu on arrete de dire que la france est oblige d importer car la production nationale est faible car quand la recolte est la elle nous reste sur le ventre.et en plus quand je vois toute les jeunes plantations qui se font dans quelques annees on va pouvoir rouler a l huile d olive.

Re: coup de gueule

Publié : 03 déc. 2009 17:33
par eric73
Bonjour,
Entièrement d'accord avec votre coup de gueule. Mais malheureusement, comme tout marché qui se démocratise, les prix sont tirés vers le bas, entre autres par le grande Distribution. Le prix référant se déplace à la baisse, et vu qu'en France, à mon humble avis, les oleiculteurs sont plus proches des artisans ( cela n'a absolument rien de pégoratif ) alors qu'en Italie et en Espagne, ce sont de vraies industries, nos coûts de production ne peuvent s'aligner face à cette concurrence. Bienvenue dans la globalisation, je vis cela au quotidien dans mon métier.
L'échappatoire : la montée en gamme, et énormément d'explications, d'informations : bref du marketing pour sensibiliser la clientèle. Ne jamais oublier que c'est toujours le marché ( donc les clients ) qui détiennent la vérité.
Restons positif, avec un taux d'importation d'environ 95 %, les oleiculteurs français ne peuvent que prendre des parts de marché, mais il faut en organiser la distribution et expliquer le prix.
Bien à vous.
Eric73

Re: coup de gueule

Publié : 03 déc. 2009 19:57
par claudeduvar
bonsoir,

les mouliniers n'ont jamais eu comme vocation d'acheter des olives ou de l'huile ( ça revient au même) enfin dans mon coin, j'ai un vieux registre de famille qui date de 1875 avec les quantités apportés au moulin les sorties et les ventes, rien n'est laissé au moulin. effectivement certaines années les moins productives souvent pour satisfaire leurs clients mon moulinier proposent à certains " fidèles" d'en laisser. je trouve ça logique. le moulin triture et le client paie au Kg.

après on peut discuter de l'évolution de l'oéliculture en France et dans le monde mais c'est un débat de politique agricole.effectivement perso je ne partage pas la direction qui a été prise de s'appuyer uniquement sur les pro ( qui n'étaient pas forcement pro de l'olive), de favoriser toute une industrie logistique autour ( arrossage, recolte mecanique, phyto etc) sans aider les restructurations de vergers existants. Il y a 2 oléicultures, pour s'en rendre compte il suffit de regarder la couverture du dernier "nouvel olivier" . Le consommateur est perdu mais de plus en plus il achète en fonction de l'oléiculteur, de son verger, de son travail et la il y a un avenir commercial certain. l'image s'écorne, le cliché fait de moins en moins recette, acheter sur les marchés c'est le risque de se faire vendre n'importe quoi me disent les clients, autant en prendre au super marché au moins il y a plus de contrôles. c'est dommage mais on ne joue pas avec les valeurs. :wink:

Re: coup de gueule

Publié : 03 déc. 2009 23:26
par castinel francois
bonsoir et merci pour vos reponses.en ce qui me concerne pour repondre a claude du var mon moulinier depuis le debut m achete les olives car depuis quelques annees celui ci visait en partenariat avec nous une huile de grande qualite car issue seulement d aglandau maintenant qu il est arrive au but apres maintes recompenses et medaille il nous prend juste pour son commerce l excedent a nous de nous debrouiller .je trouve cela un peu amer a avaler car sans nous qui avons joue le jeu sur des olives de qualite des traitements appropries et sans exces il n aurait la notoriete qu il a maintenant.je ne suis pas le seul a penser cela et c est pourquoi je vais essayer de proposer de creer une cooperative oleicole.

Re: coup de gueule

Publié : 08 janv. 2010 19:21
par maf56
ben ma foie tout cela n'est pas encourageant!!!! moi qui esperai renouer avec une longue tradition familiale (production d'huile d'olive) , j'ai perdu toutes mes illusions d'un coup!!!!
et dire qu'en rayon (de supermarché) les prix sont toujours a la hausse et qu'il est quasi impossible de trouver une huile française!!!je ne comprend plus rien.

Re: coup de gueule

Publié : 11 janv. 2010 23:33
par frédo
bonjour, suite à la lecture des messages précédent, a mon avis, il faut rester positif pour l'oleiculture française. il faut faire reconnaitre notre traçabilité pour conserver la valeur de notre huile d'olive française et faire taxer l'entrée des huiles étrangéres en françe. nous savons faire de la qualité il faut le faire reconnaitre.

Re: coup de gueule

Publié : 22 févr. 2010 20:30
par typhon
on peut aussi taxer les étrangers qui débarques en touriste de l'aéroport ,, visite la douce France et achète en quittant ce joli pays , une fiole d'huile d'olive certifié bio est garantie made in France , sur un marché bien de chez nous , par un bon gars du cru qui possède 10 petits oliviers mais une bonne adresse en Turquie,,, :lol: et la boucle sera bouclée,,
pressé l'olive et le citron :twisted:

jojo de la crotché