Amis oleïculteurs faisons ensemble un forum "actif"

Forum général
Languedoc
Messages : 249
Inscription : 03 juil. 2011 17:33

Amis oleïculteurs faisons ensemble un forum "actif"

Message par Languedoc » 12 sept. 2011 15:59

:lol: Bonjour pierre p. et tous les collègues passionnés de l'Olivier . Bah franchement ça pionce un peu sur ce forum :lol: Je chambre ! Ecoutez , je suis également sur un forum viticole et ça serait vraiment sympa , qu'on adopte le principe de discussion régulière , histoire qu'on s'échange en temps réel nos constats sur la récolte , nos tuyaux sur les matériels et nos sentiments sur le devenir de la profession . Amateurs , pro. , tous ensemble , échangeons ! Il n'y a pas de petites passions et pas de petites expériences ! Tout est intéressant !!
Si vous le voulez bien ; je commence ! Cette année je n'ai aucune récolte dans mon Est-Héraultais , ou presque ! 5 à 600 kgs tout au plus ... sur 1100 oliviers . 30 produiront ; le reste ; les 100 , 200 g par oliviers est piqué à 80% . On s'est tous épargné le traitement de juillet , vu ce qu'il y avait, et le calibre ,des olives ; et on s'est fait piéger ! D'ailleurs , le calibre reste toujours mince , vu ce mois et demi de sécade . Pour ceux qui irriguent et ont traité , malgré un calibre correct , ils se trouvent pénalisé par un nombre incroyable d'impact de mouches et autres punaises . Même si le ver n'est pas dans le fruit , ces pointillés ne sont pas vendeurs. Enfin , bonne nouvelle , le prix payé aux adhérents devrait sensiblement augmenter ; le jeu de l'offre et de la demande!
Pour la récolte en confiserie , j'ai un collègue qui a inventé une espèce de grand entonnoir , articulé sur un bras ( fixé sur une remorque) dont les parois sont renforcées de mousses . Il explose son rendement : 20 à 25 kgs /h .
Voilà ! Bonne récolte à tous , provençaux , languedociens et cousins catalans !

pierre p.
Messages : 25
Inscription : 16 nov. 2006 16:23

Re: Amis oleïculteurs faisons ensemble un forum "actif"

Message par pierre p. » 12 sept. 2011 21:43

Salut les amis
quasiment le meme constat sur l'ouest herault.
pour ma part rien sur picholine , heureusement les lucques , verdales et mes cayons viendront un peu compenser.
Malgre des traitements reguliers sur les lucques le pourcentage d'olive piquées ou ''piquées avortées'',freine considérablement mon chantier de récolte.
Hier 190 kg à 5 personnes sur la journée , je suis content mais on est loin des 80 kg/personne/jour annoncés par l'Afidol.
Moi aussi chaque année je modifie mon organisation de récolte mais je crois que je vais investir dans ces ''paniers ventraux à anse ouverte'' .
Des infos ?
Merci à plus et bon courage

Edy Spagnol
Messages : 502
Inscription : 21 mai 2006 19:49

Re: Amis oleïculteurs faisons ensemble un forum "actif"

Message par Edy Spagnol » 14 sept. 2011 21:17

Ils sont bien Pierre avec des frondaisons bases ou il faut investir sur des échelles mais monter descendre !
--------------------

La Verdale devrait sortir son épingle du jeu, a condition de faire attention aux Bactrocera qui foncent droit sur les oliveraies qui ont une récolte

Pour ma part la récolte se résume à 10% par rapport a 2010 sans compter les Bactrocera qui vont s’occuper de ce qui reste. Il en est de même pour mes voisins.

Au moins ce n’est pas compliqué pour la vente d’huile

Les Cayons ! Tu es chanceux le marin est venue avec sa rosée qui restait toute la journée, terminer le travail de sape, 5 jours de coulures « Sans vent même avec atomiseur je ne suis pas arrivé à compenser la rosée qui était omniprésente » Sal……

Cordialement

claudeduvar
Messages : 144
Inscription : 05 sept. 2007 22:10

Re: Amis oleïculteurs faisons ensemble un forum "actif"

Message par claudeduvar » 14 sept. 2011 21:37

bonsoir à tous,

c'est bizarre cette propagation de la variété cayon, je sais qu'au tout début des études sur la pollinisation, on la présentait comme pollinisatrice de lucque, le fait aussi que son bouturage soit facile non! mais c'est sur son aire d'origine une variété assez spéciale qui fait d'excellentes olives noires de table mais présente pas mal de défaut, beaucoup de fleurs et nouaison délicate, sensible au froid, un seul fruit, jamais en grappe, taille d'éclaircie nécessaire et demande des sols de piemont. bref, ici dans le centre var récolte correcte, faut dire que nos vergers sont multi cultivar, cayet roux et coucourelle sont bien chargés, un peu de mouche mais .... par exemple dans les vergers un peu isolés et régulièrement traités c'est bon, fallait faire le traitement de juillet, la où il y a des arbres "libres" c'est plus difficile.

A+

Languedoc
Messages : 249
Inscription : 03 juil. 2011 17:33

Re: Amis oleïculteurs faisons ensemble un forum "actif"

Message par Languedoc » 14 sept. 2011 21:47

Aaah ! Pierre et Edy , les deux qui font vivre le forum . ça fait plaisir de vous lire! Cette année , pour moi , pas de confiserie ! Pas un nuage à l'horizon , un calibre honteux. Puis ces impacts ... démoralisant ! Mr Duriez avait dit que l'idéal , la seule solution (avec humour), serait d'implanter nos oliviers dans les Cévennes ( un minimum d'altitude ) mais surtout avec des variétés à petits fruits , pour se prémunir de la mouche ! Bon , j'ai tout faux ! Des variétés flatteuses , proche du littoral , avec un mois de septembre tempéré , ideal pour la mouche ( surtout quand on vendange et qu'on peut pas traiter) ! Ceci dit , cette année avec les températures actuelles , les larves doivent avorter!!
Ensuite , c'est vrai que la lucques est parfois désespérante et a du mal à rendre l'attention qu'on lui voue. Dieu merci , j'en ai pas . Un moment donné , je travaillais celles d'un collègue et alors ... capricieuse sur les rendements , mais surtout une sensibilité à la mouche affligeante !! Sur une même parcelle , traitée de maniére homogène , des picholines impeccables , des lucques ravagées! J'ai pas d'explications ... mis à part la peau trés fine de cette variété , même si le diméthoate pénètre durablement! :?:
C'est clair que cette année , ça va pas etre l'euphorie au moulin ! A bientot

Languedoc
Messages : 249
Inscription : 03 juil. 2011 17:33

Re: Amis oleïculteurs faisons ensemble un forum "actif"

Message par Languedoc » 14 sept. 2011 22:49

Excuse moi , claude! J'écrivais en même temps que toi et t'avais pas vu ! Je t'inclus dans les réguliers de ce forum! Dis moi cette théorie altitude/variétés à petits fruits se vérifie t elle chez vous dans le centre du Var? Chez moi , entre nîmes et montpellier , même les années de faible pression , pour les parcelles proches des villages , entre l'éclairage public et les oliviers des lotissements non-traités , le fléau est systématique! Il me semble que certaines régions sont relativement épargnées! C'est le cas , globalement , de l'Espagne! J'avais visité des oliveraies en Catalogne (pourtant moins aride que l'Andalousie) , proche de Lérida , et la mouche ne parait pas etre un soucis ! Entre la variété Arbequina ( pas fameuse à mon sens) , aux fruits trés..trés petits , la faible pluviométrie , la distance du littoral et des étés franchement chaud , cela semble naturellement convenir! Plus au sud , la température est le meilleur des diméthoates ; plus facile pour faire du bio ; y a qu'à!!
C'est vrai que chez moi , la quasi mono-culture de la picholine nous fragilise , notamment pour les années comme celle-ci ! On nous incite à planter de la Négrette , de la bouteillan ; variétés qui plaisent énormément aux touristes nordiques! Mais comme on a tendance à planter la variété qu'on aime consommer ( la picholine et son caractère) on a du mal à cultiver certaines ( pour rire entre nous , on dit que les touristes aiment la bouteillan car son huile n'a quasiment pas gout à olive).
Pour finir , j'aimerai que nos "instances" développent une certaine " identité variétale et régionale" ; chaque païs son caractère , sa (ou ses) variété . Pas un choix en fonction des rendements (... cette horrible arbéquina qu'on arrive pas à vendre) et pas de confusions ( picholine marocaine). Vive la variété locale

pierre jallon
Messages : 18
Inscription : 24 févr. 2008 17:22

Re: Amis oleïculteurs faisons ensemble un forum "actif"

Message par pierre jallon » 15 sept. 2011 17:09

Je propose de mettre en place, en parallèle avec les précieux conseils de l'AFIDOL ( sauf 15 jours en Aout..ou a eu lieu un vol dévastateur!!) un forum actif du nom de ALAMO: Association pour une Lutte Active contre la Mouche de l'Olive !!!ou on echangerait selon les régions les décisions de traitement !!!
C la catas cette année..plus de 120 mouches capturées/semaine..olives piquées à 80 % voire 100 % malgré traitements conseillés..
Pedro des Corbières

Languedoc
Messages : 249
Inscription : 03 juil. 2011 17:33

Re: Amis oleïculteurs faisons ensemble un forum "actif"

Message par Languedoc » 15 sept. 2011 19:40

Alamo ! En avant ! Sur "vitinet" en s'échange ce style d'infos ( mais pour la vigne) ! Et entre Languedoc et Provence , nos soucis sont les mêmes.
Ton piégeage est affolant! De toute façon , c'est une année de "fada" , qui va remettre en cause bien des décisions qu'on a pris en fonction de ces 3 dernieres années. Il me semble ( sans vouloir etre pessimiste) que la profession a du soucis à se faire ! Mon pépinieriste n'a pratiquement rien vendu ( même les commandes n'ont pas été retirées) ! Lesieur qui a investi dans le "TOF" va tirer la gueule et je sens petit à petit venir la tentation pour certains moulins de se fournir en Espagne!
Dire que je ne voulais plus de mes vignes ! J'ai failli tout envoyer voler pour les oliviers ! Aujourd'hui je serai au pole emploi!

claudeduvar
Messages : 144
Inscription : 05 sept. 2007 22:10

Re: Amis oleïculteurs faisons ensemble un forum "actif"

Message par claudeduvar » 15 sept. 2011 22:04

bonsoir

pas de bouteillan amis du languedoc, je ne sais pas qui en a fait la promo et sur quelle base, à 80% je pense que s'est pour son bon taux de reprise au bouturage, c'est une super super olive mais à aups son village d'origine et juste au tour, à 30km c'est fini: calibre inégal des fruit, chute précoce, sensibilité à la mouche, millerandage chronique, ici à 29.99 km de aups ont dit " le bouteillan est bien à aups qu'il y reste". pour les jardins de ville aussi il est top car facile à en faire une belle boule pour épater les yeux des touristes. rien de tel que nos variétés de terroir même si pas curiosité botanique les essais d'adaptation sont super agréables à réaliser.
à ce sujet pour passer le temps j'ai une petite anecdote, je recherche et collectionne tous les cultivars de mon département, il y a de nombreux synonymes commme on l'imagine, un parent me parle d'un olivier: 'mestre anceau", je localise l'arbre, en effet il ne ressemble à rien de connu par ici, je le multiplie et commence l'enquête, je n'en trouve qu' une vingtaine de pieds et sur le cadastre napoléonien je trouve assez éloignée une parcelle avec ce nom, remonte au propriétaire actuel qui retrouve dans ses archives une lettre de 1878 d'un parent à lui marin qui avait ramené piqué dans une patate une brindille d'olivier de chypre qu'il avait du greffer sur cette parcelle d'où le nom. comme quoi la mondialisation ne date pas d'aujourd'hui

A+

pierre p.
Messages : 25
Inscription : 16 nov. 2006 16:23

Re: Amis oleïculteurs faisons ensemble un forum "actif"

Message par pierre p. » 15 sept. 2011 22:08

Mais oui Languedoc gardons nos vignes (surtout avec les rendements de cette année).
Mais je reste optimiste pour nos olives , tout en sachant qu'il y aura des passages à vide.
A nous de les atténuer.
Tous avec Pedro des corbières , nom de code ALAMO , mettons les mouches KO .
Bon vent

Edy Spagnol
Messages : 502
Inscription : 21 mai 2006 19:49

Re: Amis oleïculteurs faisons ensemble un forum "actif"

Message par Edy Spagnol » 15 sept. 2011 23:45

Bonsoir a tous

Il y a des cultivars plus ou moins attractif et les olives petites ne sont pas forcement celles qui attirent le moins.

Par contre la hauteur peut être un atout si dans les plaines il y a de la nourriture pour elles, mais suivant les pressions l’on n’est pas toujours a l’abri !

Arbequine cette année est aussi bien visée, les oléiculteurs qui ne traitaient pas ont du intervenir en vitesse.

L’impact est très simple
L’année dernière il y avait plus de 70/80% de production en plus, les Bactrocera étaient diluées dans cette masse.

Cette année elles se sont seulement concentrées ou il y avait des olives, c’est d’une simplicité déconcertante, c’est a nous de nous organiser en conséquence de plus certaines stagnent sur ces derniers vols.

Il y a un autre souci, la chaleur OUI elle est efficace mais si la larve dans l’olive trouve une épaisseur de chair suffisante elle attend quelques jour de plus avant de sortir. Les Lucques entre autre sont plus grosses que l’année dernière j’ai pris 1 000 olives il y a trois semaines et placées 100 par boites plein soleil, le constat est clair presque toutes « 82% pour l’instant » donnent naissance a des mouches il y a que le cycle qui est plus long. Si l’on prend le scalpel l’on remarque quelles restent coté noyau et surtout l’impact le plus important est que la partie la moins exposée au soleil est du gruyère.

Pour 100 olives « Par boite » le constat est bien visible a 65 % sont plus dévorées coté hombre. Une larve se balade suivant les conditions chaudes il ne faut pas croire que la ligne droite est sa seule direction, elle sait revenir en arrière comme sauter une fois au sol, enfin d’une olive sur une autre qui est à proximité.

Elle forme avec son corps un fer à cheval et se détend d’un coup sec, le plus haut saut que j’ai pu observer est de 1,24 cm en hauteur est 1, 6 cm à horizontale. Comme quoi il faut s’attendre a tout. Pour les faire sauter la simple proximité des fourmis est bien suffisante

Cette année si vous avec des fourmilières pas loin servez vous en, c’est de très bon « terminator » leur appétit est féroce elles nettoient les olives tombées au sol a ne vitesse assez impressionnantes, c’est mieux que le gel.

Par contre les olives qui sont sèches comme une t… ... c’est sur il y a pas beaucoup de mouches, mais il n’y a pas plus de 2 mm de chair voir même moins elles se rabattent sur les oliveraies ou elles sont plus charnues.

Pas très reluisant en attendant

Pierre J de retour de ton trekking ? Je prendrais une centaine d’olives a mon prochain passage dans tes Oliviéres les plus piquées si tu le permet ?

Cordialement
Edy

Languedoc
Messages : 249
Inscription : 03 juil. 2011 17:33

Re: Amis oleïculteurs faisons ensemble un forum "actif"

Message par Languedoc » 16 sept. 2011 00:32

Bonsoir ! C'est vrai pierre ; quelle récolte!! La récolte du siecle , je pense! Si les prix se maintiennent , on devrait respirer . Par contre ça sera pas un millésime inoubliable :D
Les olives ?? Chez nous , pour l'olive de table , va falloir trier sur l'arbre ! Et pour l'huile , il faudra tolérer plus de 5% de piqués ! Sinon... Bon , on devrait tenir! Toutes les coopé. ont quasiment une année en stock ( sauf dégraissage massif via Lesieur).
Sympa claude , ton histoire et l'origine de la bouteillan . C'est vrai qu'ici dans le Sommierois ( je fais parti des 15 villages de l'Est héraultais , liés historiquement à Sommiéres , intégrés de fait à l'AOC de Nîmes) on nous incite à en planter . Curieusement la production est régulière , mais le rendement faible ( environ 14% en moyenne) . Cette huile est trés ( trop) légère et séduit allemands et anglais ; quasiment aucun stock ; huile bien payée. Je te rejoins du coup ; cette variété devrait rester aux varois ; spécialement à Aups ! Comme la rougette de pignan à Pignan!
Sur notre Picholine emblématique , on entend n'importe quoi ; des clients mais aussi de certains producteurs. Les gens imaginent systématiquement un lien entre Picholine et "Pichot" ( petit en occitan) alors que cette variété de Collias 30( plutôt grosse du coup) doit son nom à un procédé de préparation des frères "Picholini" ou "Piccolini" . De plus , le plus exaspérant dans l'histoire , c'est que certains moulins de l'hérault ( en dehors de l'aire traditionnelle de production) accentuent amalgames, confusions et erreurs linguistiques! J'ai même vu une fois inscrit dans un moulin :" Pitchouline" ! N'importe quoi ! 1 la référence à "Pichot" (aucun lien); 2 un "ou" provençal pour un "o" languedocien sans accent ( et pourtant on prononce bien "pitcho" ; mais ça n'a toujours aucun lien) ; 3 une transcription phonétique du " ch" occitan en "tch"! MAGNIFIQUE! Et le fin du fin , le gars m'a dit : Les gens d'ici le prononcent comme ça ! Mais .......JAMAIS! Dans mon village , il y a comme un complexe ! Comme nous sommes une terre de bouvine , liée à la Camargue , certains s'imaginent provençaux alors que nos anciens étaient profondément "languedociens"! Guerre des graphies : Mistralienne , occitane normalisée , languedocienne locale! Guerre d'influence. Même si le "parlé" évolue avec les kms vers le provençal ; le rhône est bien notre limite. Enfin... Super ce forum

Edy Spagnol
Messages : 502
Inscription : 21 mai 2006 19:49

Re: Amis oleïculteurs faisons ensemble un forum "actif"

Message par Edy Spagnol » 16 sept. 2011 19:02

Pas le temps de reprendre, je reviendrais sur le sujet il me faut reprendre la bibliographie de l’époque pour éviter des méprises

Mais pour commencer
"pichon" - "petit". C’est Piccolino (et rien d’autre)


Vers 1830

I due fratelli Picholini che in Provenza s'inventano una ricetta per togliere alle olive l'amaro, tramite un preparato di tralci d'olivo, acqua di calce e cenere di quercia verde. (Umbria)

@+

pierre p.
Messages : 25
Inscription : 16 nov. 2006 16:23

Re: Amis oleïculteurs faisons ensemble un forum "actif"

Message par pierre p. » 17 sept. 2011 21:20

Pour re prendre ton sujet Languedoc , j'envie les basques , catalans et autres bretons qui ont une identité forte.
Je trouve que nous autres Languedociens sommes moins attachés à nos racines.
Bien cordialement à tous

Languedoc
Messages : 249
Inscription : 03 juil. 2011 17:33

Re: Amis oleïculteurs faisons ensemble un forum "actif"

Message par Languedoc » 18 sept. 2011 01:19

Bonsoir pierre ! Je partage malheursement ton triste constat ! A mon sens , le Languedoc et la culture "languedocienne" se meurent . Plus particulierement dans la région montpellieraine ou je me considère d'ores et déjà comme un indigène! De toutes les composantes de notre belle Occitanie ,nous sommes les plus en péril ! Nous sommes (chez moi ) ultra minoritaires , pratiquement sans traditions ; même l'accent s'éteint ; notre drapeau est remplacé . l'Agriculture locale , que je considérais comme un noyau dur de résistance , de préservation de cette identité , de notre passé , suit cette même disparition !Dans 10 ans combien de paysans restera t il dans mon village? 10 , 5 ...0! On disait " le Languedoc combat , la Provence chante" ! Mais notre Languedoc a depuis longtemps abdiqué ! Les manifs viticoles ne sont plus que d'inutiles et gentilles promenades ! Il ne reste que les audois pour sauver l'honneur et perpétuer la révolte de nos campagnes !Dans nos villages les néo-ruraux, font taire les cloches multiséculaires , tuer les coqs , portent plaintes lorsque vous traitez (même si la parcelle ,que vous travaillez , connait les oliviers depuis le 17eme siecle et qu'ils ne sont là que depuis 3 ans) , vous regardent mi-amusés mi-effrayés comme si nous étions le dernier vestige d'un peuple libre , fier , incontrolable , dont la disparition ( avec toute sa culture) n'est qu'un juste destin!
Je me considère comme un combattant ! Je combats pour préserver ma culture mais surtout préserver l'héritage de mes ancetres . Alors c'est vrai qu'etre paysan ce n'est pas confortable aujourd'hui ; mais je ne pouvais pas etre le 1er d'une vieille famille à tourner le dos à notre terre! J'avais le choix ( et oui , certains pensent que nous ne sommes pas capables d'exercer d'autres metiers) mais j'aurais eu l'impression de trahir notre mémoire!
MA CULTURE ! J'ai 36 ans ! Quel est mon bilan ? Je suis la derniere génération avoir connu le vrai Languedoc , le Languedoc profond des villages. Les anciens avaient une langue ensoleillée , un sublime mélange de français et d'expressions languedociennes si riches , si fines ; on pouvait penser que ce languedocien était une forme de poésie , le français une langue administrative , froide! Je suis le dernier à avoir connu ces soirées d'été ou les anciens prenaient le frais , les enfants jouaient jusqu'à si tard ! Les cabanes dans les arbres , la cueillette des oeufs de pies , la peche aux tritons !Nous étions tout le temps dehors, ailleurs!Voyez vous encore des enfants de nos campagnes? Moi , sur mon tracteur aucun! Nous étions tous une grande famille ! Tolérante , généreuse , acceuillante , avec ces grandes colères ( si méditerranéennes ) des débats politiques ! Mais voilà , aujourd'hui , plus personne ne se connait ( sauf les anciennes familles) , ne se supporte ; les néo considèrent le village comme un dortoir ! Nous disons systématiquement bonjour , ce qui souvent les choque! Et je me rends compte que les années passant , je ne connais que les noms de la rubrique "décés" , nos anciens !
Alors je suis devenu , bienqu'ancré dans ce siecle , une caution "d'authenticité" ! Combien de soirées ou j'ai entendu des :" mais on ne savait pas qu'il existait encore des gens si liés à la terre , à leur culture dans la région ", ou " tu es le 1er véritable héraultais que je rencontre(surtout à montpellier)" ! Hallucinant ! Je suis un indigène!! Tous ces mots, noms que je rectifie gentiment ; le Mas prononçé "ma."( et qui apparemment ne peut etre que "provençal") ; guilhem prononçé guilemm , milhaud prononçé "milo", etc.. il n'y a donc que la Picholine qui se voit "fernandelisée"!
Je suis pourtant enthousiaste , heureux de ce que j'ai connu , triste de ce que nous laissons à nos enfants!
Je crois que le Languedoc , avec je ne sais quel complexe , a excessivement bien accueilli ces vagues de nordistes , au point d'en oublier qui nous sommes . Alors moi aussi , j'envie ces corses , basques , catalans , bretons , savoyards , alsaciens , lorrains , chtis , normands ,... enfin tous sauf nous , qui ont réussi à conserver leur identité. Et n'oublions pas , que nous , "Occitans" ,des vallées occitanes du piemont Italien au val d'Aran Espagnol en passant par la Provence , l'Auvergne , le Limousin , la Gascogne , le Béarn , le Languedoc , sommes la plus grande minorité d'Europe a n'avoir pas d'Etat ( ou d'autonomie) . Nous avons plus de locuteurs en proportion que les bretons , les catalans! Et pourtant ... le Languedoc se meurt!
Je suis allé cet été prés de Durban , écouter lors d'un festival , les plus grands noms de la Chanson occitane , nous étions 50 ( et encore je compte mes enfants) On en est là !
Dans la "coupo santo" de nos freres provençaux il est dit : D'un vièi pople fièr e libre , Sian bessai la finicioun ! On peut enlever " bessai" ! Mas gardarai la tèrra e los remembres

Répondre