Alamo !

Forum général
pierre jallon
Messages : 18
Inscription : 24 févr. 2008 17:22

Alamo !

Message par pierre jallon » 18 sept. 2011 08:41

Ai fait le tour de mes oliviers ce matin : en ai déduit que la récolte d'olivières était bien compromise, certains vergers étant contaminés à 100 %. Ai pu constater que les variétés Verdale, Frantoio et Leccino ( quelques poignées d'olives sur arbres plantés il y a deux ans) ont été aussi massivement contaminées. Je n'arrive pas helas a vous joindre des photos spectaculaires des trous de sortie sur les leccino. Impressionnant ! A croire que 50 mouches ont infesté la même olive et sorti par le même trou! J'ai une iconographie des dégâts de la mouche qui ferait pâlir Celia Gratraud !

Questionsà Fort Alamo: est il utile encore de traiter ?

Question subsidiaire: Pour les bons en informatique ( ce qui est loin d'être mon cas....) comment sur ce site, joindre des photos. Quand je clique sur icône inserer image voici ce que j'obtiens:


Pedro des Corbières

saintpastour
Messages : 6
Inscription : 16 sept. 2011 18:54

Re: Alamo !

Message par saintpastour » 18 sept. 2011 12:05

bonjour
pour les photo, il faut que tu héberges ta photo dans un site fait pour , http://imageshack.us/ , par exemple,(y en a d'autres)
je l'ai fait ce matin,
tu choisi "image et video" ,tu tapes "browse"
Là ,ton dossier images et autre,doit apparaitre ,tu cliques gauche sur ton image que tu veux mettre sur le forum,au format "forum"(on va faire simple)
tu cliques gauche sur" héberger maintenant",et ça charge ,si la photo est pas trop grosse.......
Ensuite au bout de qq secondes ,ton image sort en haut a gauche
tu clique DROIT dessus et tu choisi "copier l'adresse de l'image"
et dans ton message ,tu colles(cliquer droit : coller) entre les 2 sigles "img" ,je dis bien entre les deux.....;
Image
voila ,j'ai inséré mon image(exemple)
Pour être sur, tu tapes sur "aperçu" et tu regarde ton message si ça va.......
après tu peux faire autrement ,par rapport aux dimensions, et au procédés différents
tu peux faire avec "url" aussi ,
http://img834.imageshack.us/img834/8824 ... 009.th.jpg
mais c'est pour une dimension de l'image plus grande .......!!
et là je commence a compliquer
essaye deja comme j'ai expliqué au debut
apres on verra..........

Edy Spagnol
Messages : 502
Inscription : 21 mai 2006 19:49

Re: Alamo !

Message par Edy Spagnol » 19 sept. 2011 23:28

Si tu a des fourmis pas loin

C'est un bon plan pour nettoyer en profondeur l’intérieur des olives au sol ; rapidement sans attendre le gel

Une pelletée suffit pour une quarantaine d’oliviers, c’est impressionnant tu verras même les larves de Bactrocera essayer de fuir, finir rapidement découpées ou dévorées

Cordialement

claudeduvar
Messages : 144
Inscription : 05 sept. 2007 22:10

Re: Alamo !

Message par claudeduvar » 21 sept. 2011 14:20

bonjour,

les années de faibles productions avec en plus des attaques sévères de mouches , certains oléiculteurs font l'impasse sur les traitements. c'est ce qu'il ne faut pas faire à mon avis car c'est mal préparer l'année suivante. de manière génale de ma petite expérience pour une oléiculture simple et rentable il est essentiel de faire un travail continu et régulier. taille annuelle et traitement en sont les deux piliers.

Edy Spagnol
Messages : 502
Inscription : 21 mai 2006 19:49

Re: Alamo !

Message par Edy Spagnol » 22 sept. 2011 22:10

Certains oléiculteurs font l'impasse sur les traitements,

Pas pour tous Claude

Le nombre d’olives sur les oliviers était très faible (une misère) et suite aux premiers vols les olives qui tiennent encore a ce jour par le pédoncule il faut explorer pour les trouver.

Même pour en compter 10 il faut regarder sur quatre ou cinq oliviers ? Quelle tristesse ! !

Pour beaucoup les 15 jours de juillet ou les températures ont été si faibles, a sonné le seuil du non retour. Les comptes pour beaucoup « qui étaient en vacances ou autre » étaient déjà faits.

En 56 ans, c’est la troisième misère d’olives, cela fait partie des aléas, mais l’année qui suit nous avons tous les yeux plus gros que le ventre, nous l’avons toujours eut mauvaise, je ne suis pas prêt de recommencer une quatrième fois.

A part ceux qui sont hélas nombreux dans certaines parties d’Aude et du var ou le manque d’eau leur a mis le coup de grâce.

Année prochaine quoi faire, c’est la bonne question, elle est déjà a prévoir et contre beaucoup d’avis j’ai déjà évidé très légèrement l’intérieur des oliviers et éclaircie légèrement les frondaisons des pouces tendres surtout celles qui vont donner naissance a des cierges pour limiter les cicatrices sur les charpentières. Mais surtout éviter que le vent ne viennent jouer les troubles fêtes comme a son habitude ou la neige nous caser les pieds; malgré tout j’ai prévu plusieurs fertilisations légères.

Par contre pour nos amis proches du massif central (satané canicule) ou la semaine dernière il fallait encore 480 Lucques pour faire le kilo, les oliviers vont avoir besoin d’attentions toutes particulières, eux avant de refaire des olives il va se passer une bonne année avant qu’ils veulent bien redonner des récoltes ; il va falloir y travailler aussi sur un autre registre pour les leurrer, surtout ceux qui ne peuvent irriguer.

Drôle de claque cette année mais attention a l’année prochaine, sans oublier ceux qui ont des Bactrocera en plus.

Cordialement

pierre jallon
Messages : 18
Inscription : 24 févr. 2008 17:22

Re: Alamo !

Message par pierre jallon » 23 sept. 2011 09:03

Merci pour les conseils informatique ( vais essayer pour les photos) et la réponse de l'amie Claude.
Ma question était empreinte d'une note de désespérance..Je continue bien sûr à traiter..mais certainement pas avec la même conviction Bon courage à toutes et à tous.

Languedoc
Messages : 249
Inscription : 03 juil. 2011 17:33

Re: Alamo !

Message par Languedoc » 28 sept. 2011 01:54

C'est une année à oublier ! Chez moi , même les collègues qui ont traité ( au diméthoate) en juillet sont piqués ; ceux qui irriguent et ont quelques rescapées de l'invasion comptent jusqu'à 18 impacts de mouches ( invendables) , ceux en sec ( vu la secade) ont des olives particulierement fripées ( qui tournent même). Les parcelles isolées en pleine guarrigue : ravagées! C'est de la folie ! y a t il parmi vous des oléïculteurs qui ont sauvé leur récolte en traitant à l'argile ( bien sûr sans etre à 500m d'altitude) ?? Dire qu'il y a 40 ans nos anciens ne traitaient jamais!!

Languedoc
Messages : 249
Inscription : 03 juil. 2011 17:33

Re: Alamo !

Message par Languedoc » 30 sept. 2011 18:44

Suite ! Je reviens de mes parcelles ! ô pauvre... pas une olive n'est pas piquée. Je crois que je vais faire comme Edy , un léger prétaillage . Prés de Sommières , ils mettent de ces roustes aux oliviers directement aprés récolte ( je trouve ça plutôt dangereux) ; tu m'étonnes qu'ils ne récoltent que chaques 2 ans ( d'ou le fameux :"une année , non l'autre" ; proverbe que les gens clament sans savoir pourquoi). Par contre , même piquées , les olives s'accrochent ; comme certaines olives gelées de l'hiver dernier que l'on retrouve encore.Dans tout ça , j'ai une micro parcelle de 30 picho. , proche du village , sèche comme c"est pas permis , "miraculée . Y a 10kg par arbres , sains! Je me l'explique pas !
Petit coup de gueule !! J'ai reçu ce matin , la petite revue de la chambre d'agriculture de l'hérault , dans laquelle , sont énumérées les marques de "diméthoate" homologuées . 1 : depuis quand ne peut on utiliser une spécialité que 2 fois ?? ( par expérience ça marche X fois) 2: depuis quand le diméthoate n'est pas considéré "AUSSI" comme un produit préventif?? ( certes , il est curatif sur le vol mais également préventif en pénétrant l'olive et en s'y maintenant ) 3: une chose nous exaspère entre collègues : avoir chaque année une marque de dimétho. interdite ; retrouver la même formule chimique sous un autre nom ; et biensûr la retrouver fatalement plus chere ( en moyenne 1,5 à 2 euros chaque année par litre) alors ça sert à quoi cette débilité mais surtout "QUI" s'amuse à ça???? Je comprends une chose ;c'est que traiter "à pas cher" , ça les bouffe ! ET nous c'est grace à ça ( faible cout phyto.) qu'on s'en sort ( sauf cette année ) . C'est dur d'etre paysan aujourd'hui !!!!

Répondre