Plantation – Mise en terre

Article présenté ici dans le cadre du programme Olea 2020

Logos Financeurs OLEA 2020 2.png
 
  • Epoque de plantation : l'olivier se plante de préférence en dehors des périodes de gel (entre la mi-mars et la mi-juin) dans la zone oléicole française, à l'exception de la Corse et du Roussillon. En effet, les plants supportent difficilement les températures inférieures à -6°C au cours des premiers mois qui suivent la plantation.
  • Piquetage : cette opération consiste à définir l'emplacement de chaque plant à l'aide d'un piquet, en respectant les distances de plantation choisies ainsi que la disposition souhaitée.
  • Ouverture du sol : il est recommandé d’effectuer les

    Ouverture du sol à la bèche

    Ouverture du sol à la bèche

    trous de plantation un mois avant la mise en terre des

    Ouverture du sol à la tarière à vigne

    Ouverture du sol à la tarière à vigne

    plants afin d’atténuer le lissage de la terre par les outils. Il est possible d'utiliser la "tarière à vigne" pour ameublir la terre à chaque emplacement de plantation, ou la charrue pour ouvrir un sillon dans le rang de plantation.

  • Mise en place des plants :
    - Extraction du plant de son pot : le plant est extrait de son pot en prenant soin de ne pas sortir les racines du terreau.
    - Mise en terre : le plant est légèrement enfoncé dans le sol d'environ 5 cm

    au-dessus du collet, puis le trou de plantation

    est refermé de manière à former une cuvette de 50 cm de diamètre environ autour du plant.

    - Mise en place du tuteur  : l’olivier est attaché à un tuteur, disposé au vent dominant par rapport au plant, afin de garantir l’aplomb de l’arbre durant les premières années. Le tuteur de 2 m de haut et 5 cm de diamètre est enfoncé d'au moins 60 cm dans le sol. Le plant est ligaturé au tuteur de manière lâche afin d’éviter tout étranglement.
    - Elimination des branches basses : afin de garantir le développement en monotronc, les branches basses sont éliminées dans le tiers inférieur de l’arbre en prenant soin de ne pas tailler trop près du tronc.
    - Fertilisation : un engrais riche en phosphore (50 à 100 grammes de P2O5 par arbre) est incorporé à la terre afin d’encourager le développement des racines.
    - Arrosage du plant : la cuvette est remplie d'eau, ce qui permet une meilleure cohésion de la terre avec les racines. Au cours de la période estivale, l’olivier est

    arrosé à raison de 20 litres chaque quinzaine de jours.

    • Protection contre les rongeurs: durant les quatre premières années qui suivent la plantation, l'olivier est

      l'objet d'attaques sérieuses de rongeurs

      Plantation de l'olivier

      Plantation de l'olivier

      pouvant entraîner l'arrêt de la circulation de la sève. Le tronc du jeune olivier est protégé des attaques de rongeurs à l’aide d'un grillage, d'un filet ou d'un manchon de plastique spécifique.