Le rôle des auxiliaires

Catégories

Les insectes utiles à l'agriculture, ou auxiliaires, se classent en trois catégories en fonction essentiellement de leur comportement alimentaire.

Les prédateurs

Au cours de leur vie, ou durant certains stades de leur développement, ils se nourrissent de plusieurs proies qui sont des stades différents de développement des ravageurs.

exemple: sur oliviers, nous pouvons trouver les araignées, la chrysope, les punaises, les névroptères, les coccinelles, les carabes et les staphylins.

Les parasitoïdes

Ils vivent et effectuent une partie de leur développement aux dépens d'un seul hôte qui finit par en mourir. Cet hôte est un ravageur phytophage et ce sont souvent les larves d’auxiliaires qui sont parasitoïdes, les adultes ayant une vie libre.

exemple: sur l'olivier, beaucoup d'hyménoptères sont parasitoïdes, comme Metaphycus lounsburyi, Scutellista cyanea, autres hyménoptères

Les pollinisateurs

Ils jouent un rôle majeur pour beaucoup d'espèces végétales, mais l'olivier étant une culture à pollinisation anémophile (par le vent), leur présence au verger n'a pas un impact direct sur la qualité de la fécondation et donc sur la production.

Efficacité des auxiliaires en verger d'oliviers

En lutte intégrée, l’utilisation des insectes utiles naturellement présents dans les vergers ou dans l’environnement ou un apport d’auxiliaires d’élevage est privilégié pour lutter et diminuer les populations de ravageurs.

Les oliveraies françaises regorgent d’un potentiel important d’auxiliaires pour lesquels une efficacité potentielle a pu être établie.

Efficacité des auxiliaires Cochenille noire Teigne de l'olivier Mouche de l'olive Psylle de l'olivier Thrips de l'olivier
Coccinelles coccidiphages
Punaises
Chrysopes
Metaphycus lounsburyi B
Scutellista cyanea
Autres hyménoptères
Araignées
Thrips prédateurs
Légende : 
◆ efficacité importante
▴ efficacité moyenne à faible
◦ pas d'efficacité
B possiblité de lutte biologique par lâchers

Effets des produits phytosanitaires sur les auxiliaires

Comme tout insecte, les auxiliaires sont sensibles aux produits phytosanitaires. Les substances actives ont des effets parfois importants sur la faune environnante.

Les animaux, les poissons, les insectes et parfois les oiseaux sont plus ou moins sensibles aux traitements phytosanitaires effectués en vergers. Pour éviter des effets néfastes et irréversibles sur la faune naturelle des oliveraies et notamment les auxiliaires, les produits doivent être choisis en fonction de leur toxicité secondaire c’est-à-dire leur toxicité sur les auxiliaires et la faune terrestre et aquatique.

Ecotoxicité des produits sur:
Matière active Spécialités Utilisation Coccinelles Chrysopes Hyménoptères Punaises Faune sauvage terrestre Faune aquatique
cuivre nombreuses spécialités oeil de paon
krésoxim-méthyl Stroby DF oeil de paon ? ? ? ? ?
mancozèbe Dithane Neotech oeil de paon
Bacillus thuringiensis Bactospeine, Dipel.. teigne
carbaryl Carbafor, Sevin teigne, cochenille
deltamethrine Decis Micro, Pearl Protech mouche
diazinon Chimac diazo mouche
diméthoate Dimezyl, Techn'oate mouche, teigne
fenoxycarbe Insegar, Precision cochenille
lambda-cyhalothrine Karaté Zeon.. mouche, teigne, pyrale, otiorrhynque
spinosad Syneis mouche
Légende:
◆  produit toxique ou trés toxique
● produit moyennement toxique
◦ produit peu ou pas toxique
? pas d'information